Investissement loi Duflot - Source image : http://www.dispositif-loiduflot.orgInvestir dans l’immobilier locatif dans le cadre du dispositif de défiscalisation loi Duflot nécessite de bien cibler la localisation du placement du bien immobilier en fonction de trois contraintes qui sont :

  • un coût d’achat le plus raisonnable possible au mètre carré afin de pouvoir réaliser un placement avec une rentabilité intéressante,
  • une localisation à proximité du centre ville afin de maximiser le nombre potentiel de demandes de location du logement, et de valoriser son investissement à la revente,
  • une localisation situé dans l’une des zones éligibles au dispositif Duflot.

Une liste de critères objectifs permettra donc de départager les différentes villes et les différents quartiers dans lesquel l’investissement immobilier sera le plus intéressant.

1 – Eviter l’investissement locatif dans les hypercentres

Hormis dans les petites villes et dans certaines villes de banlieue dans lesquelles le centre-ville doit être rénové, il est préférable d’éviter d’investir dans les centre-ville tant les prix au mètre carré sont élevés. En ce qui concerne les métropoles régionales et les villes en forte croissance démographique et/ou économique le prix du mètre carré en centre-ville est tel que souvent, la rentabilité du projet peut être remise en cause. Le rapport emplacement/prix doit donc être analysé très attentivement.

2- Rechercher les quartiers dynamiques ou en rénovation

Dans les grandes villes et dans les villes moyennes existent fréquemment des opérations d’extension de quartiers existants, de création de nouveaux quartiers ou de réaménagement de quartiers anciens ayant changé de destination en passant de l’industrie au logement. Le coût limité du métre carré dans ces quartiers périphériques, surtout lorsque l’on investit au début des travaux de réhabilitation, permet d’augmenter la rentabilité potentielle de son placement.

3 – Rechercher un bien à proximité des infrastructures publiques

Les biens immobiliers situés à proximité immédiate des réseaux de transports en commun en site propre (ligne de tramway ou de métro, nœud de lignes de bus), disposent d’un avantage concurrentiel non négligeable sur le marché de la location à loyer modéré. De même la proximité d’un appartement avec les crèches, établissements scolaires du premier et du second degré ne doit pas être négligée, lorsque l’on veut réaliser un placement dans un bien immobilier de taille moyenne qui pourra être loué à un couple avec enfants.

4 – Rechercher un bien immobilier dans un cadre de vie attractif

Un investissement immobilier rentable c’est également un logement trouvant facilement preneur grâce à la qualité du cadre de vie dans lequel il est situé. Cette qualité du cadre de vie se traduit par la présence à proximité de structures commerciales (boutiques, commerces alimentaires, supermarché…), de structures de détente ou de loisirs (parc, jardins, espace verts…), ainsi que de clubs de sports et/ou d’équipements sportifs.

Nombreux sont les investisseurs potentiels ne disposant pas du temps nécessaire à l’identification des emplacements de qualité dans les zones éligibles au Dispositif Duflot, ils doivent alors déléguer à un professionnel ce travail de sélection de la localisation du bien immobilier dans lequel ils vont investir. Indépendant des promoteurs immobiliers et des réseaux bancaires, le conseiller en gestion de patrimoine indépendant est alors l’intervenant le plus à même de sélectionner un emplacement intéressant pour réaliser un placement rentable dans un logement locatif à loyer modéré.

Source : http://www.dispositif-loiduflot.org