Comment garder la chaleur à l'intérieur de son logement ?Si la date de remise en service des chauffages collectifs se situe en général autour du 15 octobre, ce n’est pas un hasard ! Et oui, nous y sommes : l’automne s’installe et avec lui l’arrivée des premiers frimas… La plupart des particuliers n’habitant pas dans une copropriété ont d’ailleurs déjà rallumé le chauffage dans leur logement.

Si les propriétaires peuvent obtenir des aides pour les travaux de rénovation énergétique pour améliorer l’isolation thermique de votre logement, il existe également de petites astuces simples et accessibles à tous pour ne sacrifier ni votre confort ni votre facture d’énergie.

Alors, que vous soyez locataire ou propriétaire, voici cinq conseils pratiques pour rester au chaud tout l’hiver !

Astuce n° 1 : Vivez au rythme du soleil

Faut-il encore le rappeler, la plus grande source de chaleur gratuite est le soleil ! Pour en profiter au maximum, on ne peut que vous conseiller de laisser rideaux, stores et volets ouverts pendant la journée afin que le maximum de chaleur naturelle pénètre dans votre logement.

Par contre, au cours de la nuit, les fenêtres peuvent devenir très froides. Ce qui entraine des pertes d’énergie et de chaleur importantes. Le bon réflexe à adopter est donc extrêmement simple mais très efficace :  dès la tombée de la nuit, on n’oublie pas de fermer volets et rideaux. Ceci créera une barrière contre la perte de chaleur rayonnante et permettra ainsi de conserver à l’intérieur le maximum de chaleur emmagasinée au cours de la journée. Basique !

Et pour un résultat maximum, l’idéal est de choisir des rideaux épais.

Astuce n° 2 : Pensez votre aménagement intérieur

Une astuce peu connue qui permet pourtant de gagner en confort dans un appartement ou une maison consiste à penser son aménagement en fonction des caractéristiques thermiques de son logement.

Ainsi, accrocher des cadres ou des miroirs sur les murs en contact avec l’extérieur permet de réduire les pertes d’énergie. Et on allie ainsi esthétisme et bonne pratique. Car du fait de cette épaisseur supplémentaire, la température de la surface interne des murs peut augmenter d’environ 1 °C. Le must en terme d’isolation ? Des étagères remplies de livres !  Sur le plan thermique, les ouvrages imprimés sont de très bons isolants.

Concernant les sols, on applique la même logique. On opte pour de grands tapis ou de la moquette, ce qui vous permettra d’économiser jusqu’à 10 % de la chaleur de votre pièce. Et cela vous permettra peut-être également de remédier à cette fameuse sensation de pieds froids que l’on connait tous…

Enfin, nous vous conseillons de placer vos meubles d’assises ou de repos soit au centre de vos pièces soit près de parois internes. En effet, un canapé ou une tête de lit positionnés contre un mur extérieur seront plus à même de se refroidir par simple contact.

Astuce n° 3 : Surveillez les portes

Vous avez toujours froid malgré des rideaux fermés, des tapis au sol et votre plus beau pull en laine ? C’est sans doute une question de courants d’air ! Car souvent la sensation de froid est liée aux déplacements d’air dans la maison.

Notre conseil : fermez les portes ! Vous éviterez ainsi les courants d’air et les pertes de chaleur. Et améliorerez le confort de votre « chez vous ». De plus, en fermant les portes de zones ne nécessitant pas d’être chauffées (buanderie, couloir ou autres placards) vous maintiendrez la chaleur uniquement là où cela est vraiment nécessaire : les espaces de vie.

Attention tout de même à porter une attention particulière à votre chère porte d’entrée : c’est en effet une source de déperdition thermique importante. Alors, pour l’hiver, pourquoi ne pas installer un rideau épais devant cette zone ? Cela permettra de créer une zone de transition entre l’air extérieur et la chaleur de la maison et s’avérera très efficace pour conserver la chaleur.

Astuce n° 4 : Chassez l’humidité

Autre sujet à aborder pour préserver la température de votre logement : l’humidité dans l’air. C’est bien connu : celle-ci augmente considérablement la sensation de froid.

Il est donc très important de bien aérer quotidiennement son logement pour évacuer l’humidité. Car du fait de ses occupants et de leurs activités, l’air intérieur contient toujours de la vapeur d’eau. Donc, sauf s’il pleut dehors, on coupe le chauffage et on aère au moins dix minutes par jour.

On vous invite également, quand la taille de votre logement le permet, à faire sécher votre linge en dehors des pièces à vivre.

Astuce n° 5 : Chauffez sans excès

Pour que l’air chaud circule correctement, rien ne sert de pousser vos thermostats à fond ! Si votre système de chauffage fonctionne avec des radiateurs, il suffit de quelques gestes simples pour optimiser leur utilisation.

Tout d’abord, une purge annuelle avant la mise en route du chauffage s’impose car elle permet une diffusion efficace de la chaleur. Pour rappel, un radiateur a besoin d’être purgé s’il est chaud en bas mais reste froid en haut.

Ensuite, un nettoyage régulier des radiateurs est indispensable. Car on a tendance à oublier que la poussière sur un radiateur retient une partie de la chaleur. Résultat : cela diminue le rendement de votre appareil tout en augmentant la facture. Sortez l’aspirateur, c’est pour votre bien!

Enfin, pensez à bien dégager l’espace autour de vos radiateurs. Exit les meubles imposants placés juste devant le système de chauffage. Canapés, armoires et autres buffets absorberont sinon une grande partie de la chaleur produite et gêneront la circulation de l’air dans la pièce.

Pour rappel, même si cela peut sembler peu, vous devez savoir que la température optimale dans une habitation est de 19°C en journée et de 16°C la nuit. Et si vous avez froid rien que d’y penser, gardez en tête que lorsque la température est augmentée d’un degré, la facture, quant-à elle, augmente en moyenne de 16% !

 

Attention: si vous êtes propriétaire bailleur, nous vous rappelons que la protection du logement contre les infiltrations d’air parasites fait partie des critères de décence obligatoires.

Les portes et fenêtres ainsi que les murs et parois qui donnent sur l’extérieur ou sur des pièces non chauffées doivent en effet présenter une étanchéité à l’air suffisante. Il est donc essentiel d’isoler dès maintenant votre logement, si ce n’est pas déjà fait.

Et pour trouver votre locataire idéal, enregistrez votre offre ici. Nous vous adresserons gratuitement les candidatures de locataires potentiels.