Deux récentes études nous permettent de vous proposer aujourd’hui quelques statistiques intéressantes sur l’investissement locatif et le profil des investisseurs en France…

Construction d'immeuble - source image : faire-face.fr

L’investissement locatif reste le placement  n°1

Malgré des rentabilités moins intéressantes qu’il y a une dizaine d’années, l’immobilier reste l’investissement préféré des Français selon le Crédit Foncier : 7 sondés sur 10 le placent en tête devant l’assurance-vie ou l’épargne sécurisée. Ce succès, amplifié dernièrement par une loi Pinel assez favorable, se traduit également dans les chiffres de la construction : la part de l’investissement locatif dans le total des logements construits est passée de de 11,6 % en 2014 à 16,3 % en 2017.

168.000 € : le coût médian d’une opération

Le budget médian pour un investissement locatif s’élève à 168.000 €, contre 159.000 en 2013 et  151.000 en 2010. Avec ce budget, les investisseurs peuvent acheter en juin 2017 un logement deux-pièces de 45 m² en moyenne, soit 4 mètres carrés de plus qu’en 2013. La baisse des taux n’est certainement pas étrangère à ce « boost » du budget des investisseurs.

Parmi les régions les plus prisées pour investir, on retrouve l’Ile-de-France dans près de la moitié des cas (47,8%), suivie de l’Auvergne-Rhône Alpes (10,8%) et du PACA (10,3%).

Combien gagnent les personnes qui investissent dans l’immobilier ?

Les investisseurs dans l’immobilier locatif ont un revenu annuel médian de 70.300 € et ont en moyenne 45 ans. Grâce aux taux de crédit particulièrement bas, investir dans l’immobilier sans apport est maintenant monnaie courante : 69 % des demandes de prêt pour un investissement se sont faites sans apport (chiffres Crédit Foncier).

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Un peu plus de la moitié des personnes interrogées (51 %) investissent dans la pierre afin de se constituer un patrimoine. Vient ensuite la volonté de se préparer un revenu complémentaire pour la retraite (45 % des sondés), puis de diminuer ses impôts (43 %) et enfin le souhait de transmettre un bien à ses enfants (32 % des sondés).

Près de 7000 € par an pour les loueurs de meublés

Les propriétaires-bailleurs de logements meublés touchent, en moyenne, 6819 euros de recettes annuelles grâce à leurs locations selon une étude Lodgis/jedeclaremonmeuble.com. Le montant des charges de copropriété s’élève à 4878 euros par an et le rendement brut moyen à 4,5 %. L’étude rappelle que « dans 85% des cas, la déclaration au régime réel est plus avantageuse que celle en micro-bic ». En savoir plus sur la fiscalité de la location meublée.