D’après une étude réalisée par un réseau de diagnostiqueurs,  8 à 9 logements sur 10 présenteraient une anomalie sur leur installation gaz ou électricité, qui sont à l’origine de nombreux accidents domestiques. L’occasion de rappeler qu’à partir de juillet 2017, les diagnostics gaz et électricité seront désormais obligatoires pour toute nouvelle location.

Etat des lieux des risques électriques et gaz

Diagnostic gaz électricité100 décès et 5000 intoxiqués par an pour le gaz, 60 décès et 3000 accidents par an pour l’électricité, c’est le constat inquiétant qui ressort d’un livre blanc publié par l’entreprise spécialisée Diagamter. Selon une étude réalisée par cette société sur la base de 180 000 diagnostics immobiliers, 78,2 % des logements ont une anomalie sur leur installation gaz et 87,5 % ont une anomalie sur leur installation électrique.

Concernant le gaz, toujours d’après cette étude, les maisons seraient plus concernées par les risques : en effet, la part de logements avec anomalie s’élève à 79,8 % pour les maisons contre 73,4 % pour les appartements. Bien entendu, l’année de construction est aussi un facteur déterminant pour le risque : 80% en moyenne des biens construits avant 1980 présentent au moins une anomalie, contre 60 % pour les biens construits entre 1990 et 2000.

Côté électricité, là encore on constate que les maisons sont plus exposées au risque que les appartements : 88,6 % des maisons présentent au moins une anomalie contre 84,7 % des appartements. Les biens construits avant 1990 sont nettement plus concernés puisque la moyenne des biens avec anomalie passe de 92 % à 78 % après 1990.

Nombre d'anomalies électriques selon la décennie de contruction

Des diagnostics obligatoires pour la location à partir de juillet 2017

Pour rappel, un diagnostic gaz et électricité devra être effectué et remis au locataire pour tout nouveau bail :

  • Dès le 1er juillet 2017 : pour les biens situés dans un immeuble collectif dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975 ;
  • Au 1er janvier 2018 pour tous les autres biens à partir du moment où ils sont loués en résidence principale. Ils ne concerneront que les installations gaz/électricité de plus de 15 ans.

Ce diagnostic aura une validité de 6 ans pour la location.

Comme le rappelle l’étude, la bonne qualité de l’installation gaz et électricité dans un logement est une condition pour que celui-ci puisse être qualifié de décent (et donc qu’il puisse être proposé à la location). Par conséquence logique, un diagnostic gaz ou électricité pourra pourra donc juridiquement établir un cas de non-décence dès que des anomalies apparaissent. Les propriétaires-bailleurs ont donc tout intérêt à anticiper ce risque en réalisant ces diagnostics.

Pour vous accompagner dans cette démarche, LocService a sélectionné pour vous le n°1 du diagnostic immobilier en France, Allodiagnostic. Vous pouvez effectuer une demande de devis directement sur notre site. Grâce à ce partenariat, vous pouvez bénéficier d’un avantage exclusif de -5% supplémentaire avec le code LSDIAG. Cette offre est cumulable avec toutes les remises en cours chez Allodiagnostic (jusqu’à -35% selon le jour du RDV et le créneau proposé).