A partir du 30 juin 2020, les salariés et les demandeurs d’emplois dont les revenus ont été affectés par la crise sanitaire pourront demander à Action Logement une aide financière pouvant aller jusqu’à 300 €. Le but : donner un coup de pouce pour payer les loyers ou les remboursements de prêt immobilier.

Action Logement, avec la soutien du ministère chargé de la Ville et du Logement, proposera dès le 30 juin 2020 une aide exceptionnelle de 150 € par mois sur deux mois maximum aux locataires ou aux propriétaires d’un logement ayant des mensualités de prêt à rembourser. Cette aide vise à alléger les charges liées au logement pour les salariés ou les demandeurs d’emploi fragilisés par la crise du COVID-19 : en effet l’une des conditions pour en bénéficier est d’avoir subi une baisse de revenus d’au moins 15 %.

A noter qu’il s’agit de la seule mesure financière spécifiquement liée au logement dans le contexte de la crise sanitaire ; en dehors de celle-ci, seule la prolongation de la trêve hivernale avait été décidée.

Les conditions pour bénéficier de l’aide de 300 €

Conditions liées au statut du demandeur :

  • Être locataire (hors résidence CROUS) salarié d’une entreprise privée ou agricole ;
  • OU être propriétaire accédant, salarié d’une entreprise privée ou agricole.

De plus, le demandeur doit avoir connu l’une des situations suivantes :

  • Chômage partiel ;
  • Arrêt de travail lié à la garde d’enfant ;
  • Perte d’emploi (mission  d’intérim suspendue, non renouvellement d’un CDD, arrêt d’un CDI en période d’essai) ;
  • Report du début d’un nouveau contrat de travail.

Concernant la perte de revenus, toutes les conditions suivantes doivent être réunies :

  • Disposer de ressources inférieures ou égales à 1 828, 50 € net/mois. Pour les demandeurs ayant subi une situation de chômage partiel ou de garde d’enfant avec un arrêt de travail, les ressources doivent être comprises entre 1 219, 00 € net/mois et 1828,50 € net/mois ;
  • Avoir subi une baisse de revenus mensuels d’au moins 15 % par rapport aux ressources du mois de Février ;
  • Supporter des charges de logement (loyer charges comprises, montant de la mensualité du crédit immobilier, facture électricité, eau, gaz etc.) représentant 40% du revenu mensuel net ;
  • Le logement doit être situé sur le territoire français (France Métropolitaine ou DROM, Guadeloupe, Martinique, Guyane, Mayotte et Réunion).

La marche à suivre pour demander l’aide d’Action Logement

A compter du 30 juin, Action Logement mettra à disposition des demandeurs une plateforme 100% en ligne.

Si vous êtes éligible, vous pourrez :

  1. Constituer un dossier de demande.
  2. Déposer 5 pièces justificatives :
  • Une pièce d’identité ;
  • Un bulletin de salaire de février 2020 ;
  • Un justificatif de revenu du mois de la baisse de revenus ;
  • Un RIB ;
  • Une quittance de loyer ou un relevé de compte bancaire mentionnant la mensualité du prêt, pour le mois de la baisse de revenus.

3. Recevoir l’aide de 300 € (150 € par mois sur deux mois maximum), une fois le dossier complété et validé par Action Logement Services.

Pour en savoir plus : https://www.actionlogement.fr/aide-urgence-logement