L’association Qualitel, en partenariat avec Ipsos, a publié ce mois-ci son 4e Baromètre annuel sur la qualité du logement. Ce baromètre, basé sur un sondage de 2600 personnes, analyse le niveau de satisfaction et d’insatisfaction des français vis-à-vis de leur logement, et leurs attentes. Et après l’expérience inédite de quelques mois de confinement, les français ont eu le temps de réfléchir à leurs priorités dans ce domaine.


Constat n°1 : l’espace est primordial

Le manque de place est le reproche le plus fréquent. La généralisation du télétravail pendant et post confinement a nettement augmenté ce grief des français contre leur logement : 34 % jugent qu’il n’est pas adapté et 4 personnes sur 10 ne disposent pas d’un coin bureau ou même d’un bureau, alors que près de 60 % le souhaiteraient.
Les français ont besoin d’espace, encore plus lorsqu’ils ont des enfants en bas âge. Lorsqu’on les interroge sur quelles sont les pièces les plus indispensables ou dont elles aimeraient disposer, 86 % des familles plébiscitent une chambre par enfant en priorité. La réalité est toute autre : C’est justement à l’âge où les familles s’agrandissent que l’espace par personne diminue.

En moyenne, les 25-34 ans disposent de 39 m² par personne, alors que pour la tranche 35-44 ans c’est 2 m² de moins chacun. Pour ces tranches d’âge, il faut attendre que les enfants aient quitté le nid pour compter disposer d’autant de m² que du temps de son célibat ! 46 m²/personne pour la tranche 45/59 ans et 64 pour les plus de 60 ans.

Constat n°2 : le logement idéal offre des toilettes séparées, un extérieur et des rangements

Après le souhait de disposer d’une chambre par enfant, les besoins d’espace touchent principalement la pièce de vie et la cuisine. Parmi les foyers disposant de revenus modestes, près de la moitié (45 %), n’ont pas de place dans la cuisine pour un lave-vaisselle.

Mais surtout, pour plus de 8 français sur 10, disposer de toilettes séparées de la salle de bain est une priorité absolue, à égalité avec la présence d’un extérieur. Et des rangements. Il n’y en a jamais assez et 30 % des français s’en plaignent. A garder en tête pour les futurs acquéreurs. Parmi les autres aménagements souhaités, les français privilégient les espaces ouverts : la cuisine sur séjour est plébiscitée, et en échange, ils sont prêts à rogner sur leur chambre parentale.

Constat n°3 : Maison vs appartement

Près de 60 % des personnes qui vivent en appartement voudraient vivre en maison. Et le taux de satisfaction des personnes vivant en maison est d’ailleurs bien supérieur : seuls 43 % déclarent avoir besoin d’une pièce en plus alors que le taux monte à 70 % pour ceux qui vivent en appartement.

Conclusion

L’écart entre le logement rêvé et la réalité, accentué par le confinement, a donné des envies de déménagement à 22 % des français. Et pour cela, une grande pièce de vie, ouverte sur la cuisine, un espace de travail, un extérieur, des rangements, et des toilettes séparées représentent le Graal !

Si vous faites partie des locataires en recherche, testez notre système original de recherche de location de particulier à particulier ici.
Et si vous êtes propriétaire, trouvez gratuitement votre futur locataire en enregistrant votre offre de location ici.