Le comparateur d’assurances Assurland.com vient de publier une étude sur le montant des primes d’assurances habitation en fonction des régions. Il en ressort des disparités importantes de tarifs, selon que l’on vit en Ile-de-France ou en Bretagne, ou bien que l’on soit propriétaire ou locataire du logement. Mais à quel point ? Réponse dans cet article.

L’Ile de France en tête des régions les plus chères

En étudiant le prix moyen annuel d’une assurance habitation pour un appartement de 60 à 90 m², Assurland dévoile que l’Ile-de-France est la région la plus onéreuse avec 236 €, suivie par la région PACA (226 €) et l’Occitanie (200 €). A l’inverse, les Pays de la Loire et la Bretagne sont les moins chères avec respectivement 151 et 142 euros de moyenne, soit presque 40 % de moins que la région parisienne. Voici le classement complet :

  1. Ile-de-France : 236 euros,
  2. Provence-Alpes-Côte d’Azur : 226 euros,
  3. Occitanie : 200 euros,
  4. Auvergne-Rhône-Alpes : 170 euros,
  5. Hauts-de-France : 165 euros,
  6. Grand Est : 161 euros,
  7. Bourgogne-Franche-Comté : 160 euros,
  8. Centre-Val de Loire : 157 euros,
  9. Normandie : 156 euros,
  10. Nouvelle-Aquitaine : 153 euros,
  11. Pays de la Loire : 151 euros,
  12. Bretagne : 142 euros.

Ce classement reste similaire lorsqu’il s’agit des tarifs d’assurance pour une maison au lieu d’un appartement : L’Ile-de-France culmine à 291 €, la Bretagne ferme la marche à 197 €.

Etudiant vs. couple de propriétaires, quelle différence de tarifs ?

Bien évidemment, plus la valeur à assurer est grande, plus la prime d’assurance habitation sera élevée. Ainsi un jeune ou un étudiant qui loue un studio de 15 à 30 m² paiera de 76 euros (Bretagne) à 136 euros par an (Ile-de-France), tandis qu’un couple propriétaire d’une maison de 90 à 130 m² paiera entre 173 et 255 euros en moyenne. A noter que dans ce cas, c’est la région PACA qui est la plus chère devant l’Ile-de-France qui affiche un prix moyen de 251 €.

Comparatif tarif assurance habitation France