Combien se loue un appartement dans votre ville ? Et une maison ? Jusqu’à présent, vous pouviez vous faire une idée en consultant les petites annonces, ou grâce à des outils comme la Cote des loyers de LocService. Le Ministère de la Transition écologique vient de publier sa première carte nationale des loyers. Elle complète les données des Observatoires locaux des loyers (OLL), qui ne couvraient que la moitié du parc locatif. L’objectif de cette carte interactive est d’avoir des données moyennes fiables pour l’ensemble du territoire, y compris pour le milieu rural, jusqu’à présent mal connu.

9 millions de petites annonces étudiées

Trois sites de référence en matière de location immobilière ont été mis à contribution : SeLoger.com, Leboncoin.fr et Pap.fr. Plus de 9 millions de petites annonces ont été décortiquées, uniquement dans le privé. (Les logements sociaux sont donc exclus.) Cette analyse a permis de définir, commune par commune, le prix moyen du m², charges comprises, pour une maison ou un appartement.

A partir de ces données, le Ministère a mis en ligne deux cartes interactives. Une pour les maisons, une autre pour les appartements. Il suffit de promener son curseur sur ces cartes pour voir apparaître un post-it indiquant le code postal de la commune sur laquelle vous pointez votre souris, et le loyer moyen au m².

Prenons un exemple. Vous constatez ci-dessous qu’à Val d’Auzon, petit village de l’Aube, une maison se loue en moyenne 6,8 € du m², soit 544  € pour une maison de 80 m²*.

Loyer d’annonce par m² charges comprises pour une maison type du parc locatif privé (2018)

Estimations UMR 1041 CESAER (AgroSup Dijon-INRAE) à partir des données SeLoger, leboncoin, PAP.

Un outil pour les propriétaires et les locataires

Cette carte interactive peut vous être utile, que vous soyez propriétaire ou locataire, si vous ne connaissez pas les loyers pratiqués dans une commune précise. Cependant, les loyers étudiés couvrent 3 ans : 2015-2018 et il s’agit de moyennes. Les disparités liées à des prestations particulières ne sont donc pas prises en compte : état du logement, ascenseur pour les appartements, jardin pour les maisons, etc.

Un autre biais à souligner : le prix au mètre carré est donné pour des logements de taille « standard ». 49 m² pour les appartements, 98 m² pour les maisons. Or on sait que plus un logement est petit, plus le prix au m² augmente. Il ne suffit donc pas de multiplier un prix au m² par 9 ou par 150, pour connaitre le prix de location d’un studio de 9 m² ou d’un T4 de 150 m². C’est la différence avec la Cote des loyers de LocService, qui offre pour chaque type de bien un loyer moyen en fonction des surfaces.

La carte du Ministère sera mise à jour tous les 2 ans par l’ANIL, en lien avec les partenaires et le ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. A terme, elle pourrait fournir des données différenciées en fonction de la taille des appartements et des loyers hors charges.

Notez-bien que cette carte n’a pas de lien avec le dispositif d’encadrement des loyers. Elle a une valeur informative mais n’oblige pas les bailleurs à tenir compte de ces moyennes pour fixer leur loyer.

 

Vous êtes propriétaire et avez un logement à louer ? Inscrivez-vous sur LocService pour choisir gratuitement votre futur locataire.
Vous êtes locataire à la recherche d’un logement ? Enregistrez vous sur LocService et nous vous mettons en relation avec tous les propriétaires dont le logement à louer répond à vos attentes. Vous louez sans frais d’agence, de particulier à particulier, n’importe où en France.