Avec la chute des réservations touristiques, le marché de la location immobilière saisonnière est en berne. Rien qu’en Chine, Airbnb perd 80 % de son chiffre d’affaires. Mais les propriétaires de meublés touristiques, eux, doivent continuer de rembourser leur crédit ; pour eux, il devient tentant de basculer vers la location classique de longue durée afin de garantir un minimum de revenus.

Rue vide à ParisAvec l’intensification de la pandémie due au Coronavirus et les annulations de vacances en cascade, le tourisme est l’un des secteurs les plus touchés dans le monde. Airbnb s’est ainsi vu contraint de classer le phénomène dans les cas de force majeure, ce qui permet aux voyageurs d’obtenir le remboursement intégral de leur réservation. Cette disposition facilite encore plus les annulations, ce qui a de quoi crisper les propriétaires de locations saisonnières.

En effet, ces derniers sont nombreux à proposer des logements entiers uniquement dédiés aux courts séjours ; en effet, la location meublée à la nuitée ou à la semaine permet habituellement de générer plus de revenus que la location traditionnelle. Mais alors que la pandémie reste sur une pente ascendante dans la majeure partie du monde, les propriétaires de meublés touristiques se retrouvent avec des appartements ou des maisons vides et sans réservations dans un futur proche. Que faire ?

Comme le relate cet article sur Slate, de plus en plus de médias observent, aux quatre coins du monde, un report des location touristiques vers les plateformes de location longue durée. Cette formule répond en effet à un besoin de logement qui, lui, reste plus stable face à ce genre d’événement même si les déménagements peuvent être perturbés temporairement. Cependant, la contrepartie de cette explosion de l’offre risque d’être une baisse des loyers… Mais un logement occupé, même s’il est moins rentable, est largement préférable à un logement vacant.

Les tweets ci-dessous illustrent ce phénomène : le premier dit que les propriétaires Airbnb sont soudainement forcés à mettre leur maison sur le marché locatif classique, et le second indique également les difficultés financières de ces propriétaires qui se retrouvent sans réservation mais avec des crédits à rembourser.

La France étant la première destination touristique mondiale, il est fort probable que ce phénomène de bascule de l’offre locative soit particulièrement observable dans notre pays. Propriétaires, évitez la vacance locative, prenez les devants !

Trouvez votre futur locataire gratuitement avec LocService

Grâce au système de mise en relation inversée de LocService.fr, les propriétaires-bailleurs peuvent sélectionner et contacter des candidats locataires en recherche d’une location longue durée, sans avoir à créer de petite annonce. Notre plateforme est entièrement gratuite pour les propriétaires, pour un nombre de logements illimité. Je propose une location