La dernière étude de l’organisme Clameur sur les loyers du parc privé en France indiquent que dans 70 % des grandes villes françaises, les loyers ont augmenté moins vite que l’inflation, voire baissé. Dans cette optique d’auto-régulation du marché, un rétablissement de l’encadrement des loyers semble assez peu utile.

+1,4 % d’augmentation de loyers en 2018

Alors que l’inflation en France s’est élevée à +1,8 % sur l’ensemble de l’année 2018, les loyers n’ont augmenté que de 1,4 %, soit 0,4 points de moins. Ce phénomène s’observe depuis 2007 : en moyenne +1 % par an pour les loyers contre +1,2 % pour l’inflation.

Evolution de la variation des loyers en France en 2018 d'après Clameur.

Bien que la progression des loyers reprenne des couleurs en 2018 par rapport à ce qu’elle était en 2017, un ralentissement du marché s’observe au niveau national depuis la fin des années 2000. En témoigne ce graphe qui représente l’évolution des loyers dans les grandes villes :

Evolution de la variation des loyers dans les grandes villes en 2018 d'après Clameur.

Ainsi, en 2018, 70 % des grandes villes affichaient une évolution des loyers moins rapide que l’inflation (en vert ci-dessous), ou à la baisse (en rouge) :

Evolution des loyers dans les grandes villes en 2018 d'après Clameur.

D’ailleurs, la morosité du marché locatif se ressent dans l’effort d’amélioration et d’entretien des logements par les propriétaires qui recule encore cette année (13,3 % contre 14,3 % en 2017). Il s’agit du plus faible taux constaté par Clameur depuis 1998.

Encadrement des loyers : faut-il le rétablir ?

Tout comme ils le faisaient dans les précédentes éditions de leur observatoire, Clameur soutient que les projets de rétablissement de l’encadrement des loyers (suite à la loi Elan) ne trouvent pas leur utilité dans ce contexte en raison de prix qui s’auto-régulent en fonction de la demande et du budget des candidats.

Pour établir un constat objectif, il faut mentionner que lorsque les loyers étaient encadrés à Paris, en 2017, Clameur y avait constaté une baisse de 0,6 %. Mais cette année-là, les loyers avaient aussi baissé dans la plupart des autres grandes villes (non encadrées), ce qui tend à noyer l’éventuel impact de l’encadrement dans celui de l’évolution naturelle du marché.

A savoir : Pour connaître en temps réel les loyers moyens dans toutes les villes de France, utilisez gratuitement la Cote des Loyers LocService !