Emmanuelle Cosse ministre du logementA l’occasion de son remaniement, François Hollande a nommé une écologiste, Emmanuelle Cosse, pour prendre le poste de ministre du Logement suite à la démission de Sylvia Pinel. Une décision qui ne manque pas de déboussoler les professionnels bien que la nouvelle ministre semble avoir déjà de l’expérience dans le domaine.

L’ex-numéro 1 d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) Emmanuelle Cosse hérite du poste de Ministre du Logement après Sylvia Pinel, qui elle-même avait succédé à Cécile Duflot (également ancienne EELV). Cette dernière est à l’origine de la fameuse loi Alur peu populaire chez les bailleurs et les professionnels de l’immobilier, qui ne voient évidemment pas d’un bon oeil l’arrivée d’une autre écologiste au ministère.

C’est également le cas du parti EELV qui désapprouve cette décision en raison des différences d’opinions avec les actions du gouvernement. Les professionnels espèrent, eux, qu’Emmanuelle Cosse adoptera une conduite proche de celle de Manuel Valls. Celui-ci avait en effet œuvré pour retrouver leur confiance après le départ de Cécile Duflot.

Jean-François Buet, président de la FNAIM, a réagi : « Nous attendons de rencontrer Mme Cosse afin de connaître sa ligne politique. Notre volonté est de nous mettre au travail le plus vite possible, un travail empreint de pragmatisme. Nous devons rapidement connaître ses positions quant à la mise en place de la loi ALUR et les différents décrets d’application qui en découleront. »

5 ans d’expérience dans le logement

Contrairement à Cécile Duflot et Sylvia Pinel, Emmanuelle Cosse compte déjà dans son CV un ancien poste lié au logement. Elle est en effet Vice-présidente du Conseil régional d’Île-de-France chargée du logement, de l’habitat, du renouvellement urbain et de l’action foncière depuis 2010, poste qu’elle occupe toujours officiellement à l’heure actuelle.

« Je soutiendrai sans faille tous les acteurs de la construction et du logement, social comme privé » a-t-elle déclarée lors de la passation de pouvoir. Espérons que tout cela soit de nature à apaiser le secteur…