Après avoir analysé plus de 3.000 demandes de locations d’étudiants, LocService.fr a publié une étude pour illustrer le marché de la location étudiante dans le parc privé de la région Hauts-de-France. Quels types de biens recherchent les étudiants ? Quels sont les villes les moins chères ou les plus prisées ? Qui sont les garants ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le marché du logement étudiant en 2020 dans cette région.

Les studios/T1 sont les types de biens les plus recherchés

Les types de logements étudiants les plus demandés dans les Hauts-de-France en 2020Sur les données analysées par LocService.fr, 57 % des étudiants recherchent en priorité un studio ou un appartement T1 (une pièce). L’appartement avec une chambre (T2) est le choix de 16 % d’étudiants, plus aisés ou en couple. La chambre étudiante, indépendante ou chez l’habitant, recueille 9 % des recherches alors qu’un logement en colocation est plébiscité par 18 % des étudiants.

Les locations meublées rencontrent un logique succès auprès des étudiants qui savent que leur séjour sera temporaire : la moitié des candidats locataires souhaitent ainsi un meublé. Le budget moyen d’un étudiant dans les Hauts-de-France est de 540 €, inférieur à la moyenne française (602 €). En comparaison, ceux qui étudient en Ile-de-France prévoient un budget nettement supérieur, à savoir 795 € en moyenne, et 880 € pour Paris.

 

 

Villes étudiantes les plus recherchées dans les Hauts-de-France en 2020L’agglomération lilloise capte 67 % des recherches de logements étudiants

Sur LocService.fr, plus de la moitié (56 %) des recherches d’étudiants dans la région sont concentrées uniquement sur la ville de Lille, un chiffre qui grimpe à 67 % en incluant le reste de l’agglomération (Villeneuve-d’Ascq, Roubaix, Loos, Tourcoing). On constate ainsi une forte centralisation de l’activité étudiante sur la métropole lilloise au niveau régional.

En dehors de celle-ci mais dans une moindre mesure, les communes les plus prisées sont Amiens, Arras et Valenciennes.

Comparaison des loyers moyens selon les types de biens

Le graphique ci-dessous permet de situer le loyer moyen charges comprises d’un logement étudiant dans les Hauts-de-France. La chambre indépendante ou chez l’habitant reste la solution la plus économique pour l’étudiant. Une chambre en colocation est plus chère mais permet de bénéficier d’espaces communs plus vastes. Offrant des services dédiés à leurs résidents, les chambres en résidences étudiantes privées ont des niveaux de loyers proches de ceux d’un T2 de plus grande surface.

Les loyers moyens des différents types de logements étudiants dans les Hauts-de-France en 2020

Sachant que la majorité des étudiants recherchent en priorité un studio, il est intéressant de comparer les loyers pratiqués pour ce type de bien dans les principales villes universitaires de la région (graphe ci-dessous). Lille est la plus chère, suivie par Compiègne du fait de sa relative proximité de Paris. Dans l’agglomération lilloise, Roubaix et Tourcoing sont les communes les plus abordables. Dans le reste de la région, c’est Arras qui se classe comme ville étudiante la moins chère.

Comparaison du loyer moyen d'un studio selon la ville dans les Hauts-de-France en 2020

Les loyers moyens, charges comprises, observés en région Hauts-de-France pour un studio. Pour la comparaison, un studio en région parisienne se négocie en moyenne 744 € et à Paris 885 € charges comprises, soit respectivement +70 % et +103 % de différence avec la moyenne dans les Hauts-de-France.

La famille, garant n°1 des étudiants

Beaucoup de propriétaires apprécient de louer à des étudiants en raison de la caution des parents. Sans surprise, la famille assure donc dans 89 % des cas le rôle de garant. D’autres étudiants (2 %) se tournent vers des amis alors que 3 % ne disposent d’aucun garant. 4 % des étudiants s’appuient sur la garantie Visale.

La moitié des candidats habitent déjà dans la région

51 % des candidats locataires cherchant un logement dans les Hauts-de-France y habitent déjà, ils ne changent donc pas de région. Parmi les 49 % restants, 14,4 % proviennent de la région parisienne, 7 % de l’étranger, et 4,7 % du Grand-Est.

>>> Consulter l’infographie complète de cette étude <<<

Besoin d’un logement étudiant pour la rentrée ? Sur LocService.fr, de nombreuses offres d’appartements, studios, chambres, meublés vous attendent. Cliquez ici.