Après avoir analysé plus de 13.000 demandes de locations d’étudiants, LocService.fr a publié une étude pour illustrer le marché de la location étudiante dans le parc privé francilien. Quels types de biens recherchent les étudiants en Ile-de-France ? Quels sont les arrondissements les moins chers ou les plus prisés ? Qui sont les garants ? Retrouvez tout ce qu’il faut savoir sur le marché du logement étudiant francilien en 2020 dans cette étude.

Les studios/T1 sont les types de biens les plus recherchés

Les types de logements étudiants les plus demandés en Ile-de-France en 2020

Sur les données analysées par LocService.fr, 55 % des étudiants recherchent en priorité un logement de type studio ou T1, c’est-à-dire un petit appartement d’une seule pièce (sans chambre séparée). L’appartement avec une chambre (T2) est le choix de 12 % d’étudiants, alors que la chambre étudiante, indépendante ou chez l’habitant, recueille 11 % des recherches. Du côté de la colocation, ce mode d’habitation est recherché par 22 % des étudiants.

Le budget moyen d’un étudiant en Ile-de-France est de 795 € mais varie fortement selon les secteurs. En grande couronne, un étudiant dispose d’un budget de 647 € contre 733 € en petite couronne. Quant aux étudiants qui souhaitent habiter dans Paris même, ils espèrent en moyenne trouver une location pour un loyer, charges comprises, de 880 €.

53 % des recherches concernent Paris intra-muros

Sur LocService.fr, 53 % des recherches des étudiants franciliens sont concentrées dans la capitale avec une prédominance de 4 arrondissements : Paris 15, Paris 13, Paris 5 et Paris 11 qui trustent 42 % des recherches de logement des étudiants.

Les secteurs les moins sollicités par les étudiants sont les 4 arrondissements du centre de la capitale où les loyers sont très élevés et l’offre excessivement rare. Le 4ème arrondissement est le dernier du classement avec seulement 0,56 % des recherches sur Paris.

En dehors de Paris, le département des Hauts-de-Seine capte 12 % des recherches de la région parisienne suivi du Val-de-Marne (10 %) et de la Seine-St-Denis (7 %). Les départements les moins recherchés par les étudiants de l’Ile-de-France sont l’Essonne et le Val d’Oise avec respectivement 5 et 4 %.

Comparaison des loyers moyens entre Paris et sa périphérie

Le graphique ci-dessous permet de situer le loyer moyen charges comprises d’un logement étudiant en Ile-de-France. La chambre indépendante ou chez l’habitant reste la solution la plus économique pour l’étudiant. Une chambre en colocation est légèrement plus chère mais permet de bénéficier d’espaces communs plus vastes. Offrant des services dédiés à leurs résidents, les chambres en résidences étudiantes privées ont des niveaux de loyers relativement proches de celui d’un studio de plus grande surface.Comparaison des loyers moyens selon les types de logements étudiants à Paris et sa périphérie en 2020

 

En prenant l’exemple d’un studio, se loger à Paris coûte en moyenne 21 % plus cher qu’en petite couronne et 43 % de plus qu’en grande couronne. En comparaison avec les données de l’année dernière, à Paris les studios ont augmenté de +1,37 %, en petite couronne +1,38 %, et +2 % en grande couronne.

Bien entendu, ces données ne sont que des moyennes. Sachant qu’un peu plus de la moitié des étudiants d’Ile-de-France recherchent en priorité un studio, il est intéressant de comparer les loyers pratiqués pour ce type de bien dans les principales villes universitaires de la région et dans les arrondissements parisiens :

Comparaison du loyer moyen d'un studio selon la ville en Ile de France en 2020

Qui sont les garants des étudiants d’Ile-de-France ?

En Ile-de-France, beaucoup de propriétaires apprécient de louer à des étudiants en raison de la caution des parents. Sans surprise, la famille assure donc dans 81 % des cas le rôle de garant (84 % l’année dernière). D’autres étudiants (3 %) se tournent vers des amis alors que 3 % ne disposent d’aucun garant. 9 % des étudiants s’appuient sur la garantie Visale, soit une augmentation de 50 % par rapport à l’année précédente. On constate ainsi que Visale devient une garantie de plus en plus utilisée grâce aux campagnes de promotion dont elle a bénéficié, et qu’elle permet de réduire le recours à la caution familiale.

D’où viennent les jeunes qui étudient en région parisienne ?

54 % des étudiants en recherche d’un logement en Ile-de-France y habitent déjà, ils ne changent donc pas de région. Il est intéressant de constater que ce sont les étudiants étrangers qui arrivent en deuxième position avec 5,8 % des recherches. Viennent ensuite es étudiants originaires d’Auvergne-Rhône-Alpes (4,2 %), des Hauts-de-France (4 %) et du Grand-Est (3,7 %).

>>> Consulter l’infographie complète de cette étude <<<

Besoin d’un logement étudiant pour la rentrée ? Sur LocService.fr, de nombreuses offres d’appartements, studios, chambres, meublés vous attendent. Cliquez ici.