Grâce à nos données, nous sommes en mesure de donner une première tendance des prix des locations d’appartements à Paris dans le parc privé sur les 9 premiers mois de 2017. Focus, donc, sur les loyers moyens de la ville, des arrondissements, et des différents types de logements.

1.040 €, c’est le loyer moyen charges comprises en 2017 constaté à Paris dans le parc privé selon un échantillon de plus de 3.000 offres enregistrées sur LocService.fr. Avec une surface moyenne de 30 m², cela donne un prix de 34,11 €/m² pour Paris (+1,69 % depuis l’année dernière). La capitale est ainsi 85 % plus chère que la moyenne en province (1.040 € vs. 562 €). Concernant le reste de l’Ile-de-France, la Petite Couronne se situe à 884 € de moyenne et la Grande Couronne à 748 €.

Classement des arrondissements de Paris selon le loyer moyen

Le 6ème arrondissement, réputé pour être l’un des plus chics, reste en top de ce classement des loyers moyens qui, rappelons-le, sont exprimés charges comprises et uniquement dans le secteur privé. On y loue un logement pour 41,95 € par mètre carré en moyenne. Vient ensuite le 4ème arrondissement qui se hisse devant le 8ème par rapport à l’année dernière. Les 3 arrondissement les moins chers restent identiques à ceux de 2016 : le 13ème, le 20ème et le 19ème .

Classement des arrondissement de Paris en 2017 selon le loyer moyen charges comprises dans le parc privé

Classement des arrondissement de Paris en 2017 selon le loyer moyen charges comprises dans le parc privé.

La colocation moins chère qu’un studio

Le graphe ci-dessous indique la disparité des prix selon le type de bien, de 565 € CC par mois pour une chambre (indépendante ou chez l’habitant) à 2284 € pour un T4. Avec 654 € en moyenne, la colocation est une alternative moins chère que louer un studio.

Loyers à Paris en 2017 selon le type de bien

Le studio/T1 (appartement d’une seule pièce) reste cependant le type de logement le plus loué : il représente la moitié des locations réalisées dans les 9 premiers mois de 2017. Les locations d’appartements T2 (une chambre et une pièce de vie) représentent 27 %. 65 % des locations se font en meublé.

Une activité locative concentrée dans les quartiers extérieurs

Difficilement abordables et de plus en plus monopolisés par les locations touristiques type Airbnb, les quartiers centraux ont une activité locative à l’année relativement faible. A l’inverse, les arrondissements extérieurs sont plus actifs, notamment dans le sud-ouest et vers Montmartre. Le 15ème arrondissement reste le plus souvent demandé par les candidats locataires avec 12,07 % des recherches dans la capitale.

Carte montrant l'activité locative à Paris en 2017 dans le parc privé.

Carte montrant l’activité locative à Paris en 2017 dans le parc privé. Les zones sombres sont celles qui ont connu le plus de changements de locataires.