loi_pinelLe nouveau dispositif d’investissement locatif Pinel, qui a remplacé le Duflot à partir du 1er septembre 2014, présente quelques avantages supplémentaires qui pourraient le rendre plus populaire que son prédécesseur. Du moins, c’est ce que les résultats d’une enquête révélée cette semaine semblent présager.

Selon un baromètre mené par l’Ifop pour la banque conseil en gestion de patrimoine Union financière de France (UFF), dévoilé ce mercredi 3 novembre 2014, le dispositif Pinel marque des points face au Duflot.

La part des répondants qui envisage d’investir dans l’immobilier locatif pour profiter du Pinel (ou qui l’ont déjà fait) s’élève à 23%, alors que ce chiffre n’était que de 15% pour le Duflot. Les sondés semble particulièrement bien accueillir la possibilité de louer à un ascendant ou un descendant. En effet, parmi ceux qui n’envisageaient pas d’investir en dispositif Pinel, cette mesure pourrait en inciter 37 % à sauter le pas. Rappelons que cet avantage est actuellement débattu dans le cadre du projet de Budget 2015 et pourrait se retrouver restreint pour éviter l’effet d’aubaine.

Ce baromètre nous apprend cependant que l’investissement locatif dans le neuf (pour profiter du Pinel) n’est pas le placement immobilier préféré des Français. Ces derniers conservent une préférence pour l’ancien (57 %), les EHPAD (56 %), les résidences seniors (56 % ) ou les résidences étudiantes (50 %). Seulement 41 % des sondés choisiraient l’investissement dans le neuf, un chiffre tout de même en hausse par rapport à l’année dernière où il était de 32 %.