L’ANIL (Agence nationale pour l’information sur le logement) a lancé cette semaine un portail, observatoires-des-loyers.org,  dont le but est de regrouper au même endroit toutes les données des différents observatoires locaux des loyers.

Alors que l’encadrement des loyers reste pour l’instant limité à Paris pour en expérimenter les effets, l’Anil joue la transparence en publiant dans un même site les loyers de référence recensés par les 18 observatoires locaux actuellement en place : Paris, Lyon, Marseille, Arles, Lille, Toulouse, Montpellier, Nantes, Nice, Menton, Rennes, Toulon, Draguignan, Fréjus-Saint-Raphaël, Besançon, Sète, Alençon et Saint-Denis (La Réunion).

Ces 18 observatoires devraient être prochainement rejoints par Arcachon, Bayonne, Belfort-Montbéliard, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Grenoble, La Rochelle, Nancy, Nîmes, Saint-Etienne et Strasbourg.

Ce sont ces observatoires qui peuvent servir de base pour appliquer un éventuel décret d’encadrement des loyers, sous réserve de recevoir l’agrément ministériel. 3 observatoires seulement ont  reçu cet agrément à l’heure actuelle : l’Olap pour la région parisienne, l’Agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL) du Nord pour le territoire de la ville de Lille, et l’ADIL de l’Orne pour la zone urbaine d’Alençon.

Le but de rendre publiques ces données sur les loyers est d’apporter des repères non seulement pour les candidats à la location, mais aussi aux investisseurs, aux professionnels de l’immobilier, aux organismes de financement et aux politiques.

observatoire-loyers-rennesLe portail observatoires-des-loyers.org offre la possibilité de connaître les loyers médians hors charges non seulement à l’échelle d’une ville, mais aussi au niveau des différentes zones d’une ville et segmentés selon le type de logement (appartement/maison, nombre de pièces, période de construction).

Il permet également de générer des tableaux et graphiques personnalisés, quoique ces fonctions assez complexes semblent s’adresser plutôt aux professionnels et experts déjà habitués à manier les statistiques.

Rappelons que LocService propose également un outil pour mesurer les loyers de la plupart des villes de France, à la différence près qu’il s’agit des loyers charges comprises (afin de mieux se rendre compte des dépenses réelles à prévoir) et que le calcul n’est pas basé sur une médiane mais sur une moyenne excluant les valeurs extrêmes.