Les problèmes de logement sont un frein pour les entreprises

40 % des DRH des entreprises se déclarent affectées par les difficultés de logement de leurs salariés. Ce chiffre, issu d’une étude du Crédoc d’avril 2012 initiée par le MEDEF, résume, à lui seul, l’enjeu économique majeur du logement des salariés pour les entreprises. De même, 15 % des salariés évoquent le problème de baisse du pouvoir d’achat lié au logement lors des négociations salariales.

La plupart des salariés des grandes agglomérations n’ont d’autre choix que de s’excentrer des centres urbains afin de réduire leur budget logement. D’ailleurs, 55 % des DRH des grandes entreprises jugent que leurs salariés habitent trop loin de leur lieu de travail. Pourtant plus des ¾ des emplois salariés sont localisés dans ces zones. Cet éloignement du lieu de travail entraîne logiquement stress, retards, manque de disponibilité, absentéisme, turn-over et nuit au bien-être au travail. Sans oublier que ces trajets grèvent une part importante de l’économie obtenue sur le logement et ne sont pas éco-responsables.

20 % des entreprises de plus de 50 salariés interrogées par le Crédoc évoquent régulièrement la problématique du logement au sein du comité d’entreprise. Plus globalement, 7 % des entreprises estiment que le logement de leurs collaborateurs affecte directement le climat social de la société.

Le logement : une menace pour le recrutement et la mobilité professionnelle

23 % des DRH déclarent avoir des soucis de recrutements liés à la problématique du logement. En effet, les charges liées au logement (loyers, remboursements d’emprunts, charges locatives, assurances,…) pèsent de plus en plus sur le budget des ménages. Le logement devient même le premier poste de dépenses et représente en moyenne 23 % du budget familial ce qui impacte directement la mobilité résidentielle et donc, la mobilité professionnelle.

Cette dernière est ralentie car les ménages hésitent à déménager pour éviter une hausse de leurs dépenses de logement (frais d’agence et de mutation, nouveau logement trop cher, frais de déménagement, etc.). C’est ce que confirme une étude « Consommation et mode vie » du Crédoc de juillet 2011 qui révèle que 70 % des salariés interrogés préfèrent refuser un nouvel emploi si cela occasionne un surcoût financier en termes de logement.

Selon cette étude, en 5 ans, 500.000 personnes en recherche d’emploi auraient renoncé à un poste par peur d’augmenter leur budget logement. Ainsi, 56 % des personnes interrogées précisent que ne pas être obligé de déménager pour un nouvel emploi est plus important qu’être mieux rémunéré (48 %).

Les DRH s’appuient principalement sur les CIL (Comité Interprofessionnel du Logement) pour aider les salariés à se loger à travers les aides d’Action Logement et leur parc de logements. La plupart du temps, leur l’offre se résume au logement social ou conventionné souvent saturé ou inadapté à certains profils de salariés. On comprend donc rapidement que les salariés n’ont d’autres choix que de se tourner vers le parc privé.

Le parc locatif privé, incontournable pour loger les salariés

Si 39 % du parc locatif est constitué d’HLM, seul 10 % de ce parc se libère chaque année. Sachant que 1.7000.000 ménages sont en attente d’un logement social et qu’une partie est attribuée chaque année au cas d’urgence, les chances de trouver un logement HLM sont minime pour les salariés.

De plus, le parc social est surtout composé de grands logements (75 % de 3 pièces et plus) alors que la demande locative des jeunes actifs est plutôt concentrée sur les studios, T1 et T2 qui représentent 45 % du parc locatif privé en 2011.

Chaque année plus de 1.800.000 logements se libèrent dans le parc privé, soit 81 % de l’offre locative globale. Bien entendu le niveau de loyers de certains secteurs (Paris, Côte d’Azur, Le Genevois, …) exclut les salariés des classes moyennes qui habitent en périphérie de ces zones tendues.


Quelles solutions pour les DRH et les responsables logements ?

Le parc social et conventionné étant souvent insuffisant ou inadapté, les responsables logement et les DRH sont en attente d’autres solutions pour aider les salariés à se loger dans le parc privé. De plus, une étude de l’IFOP de septembre 2011 révèle que 48 % des actifs éligibles au logement social préfèrent trouver un nouveau logement dans le secteur libre contre seulement 16 % dans le locatif social même si 36 % déclarent ne pas avoir de préférence.

C’est dans dans le but d’apporter des réponses à cette problématique que LocService a créé le site LocService.pro. Entièrement dédié à la question du logement et ses conséquences pour les entreprises et les salariés, il propose aux DRH un tour d’horizon des principaux acteurs du logement, répertorie les aides disponibles pour les salariés, et présente les solutions proposées par LocService pour le logement des salariés.

Comment fonctionnent ces solutions pour professionnels ? Dans un premier temps le salarié estime son budget, définit sa location idéale et précise ses garanties. Sa candidature est ensuite transmise uniquement aux propriétaires disposant d’un logement correspondant aux critères. Chaque propriétaire consulte tranquillement les candidats potentiels et prend contact directement avec ceux qu’il sélectionne. Les salariés bénéficient d’une mise en avant de leur candidature, d’un suivi régulier de leur projet ainsi que de conseils personnalisés pour adapter leur recherche au secteur locatif souhaité. Avec ses solutions pour les entreprises, LocService communique des informations supplémentaires qui rassurent les propriétaires et favorisent la prise de contact avec les salariés. LocService proposant uniquement des locations de particulier à particulier, les salariés sont assurés de ne payer aucun frais d’agence.

Pour la majorité des CIL (SOLENDI, LOGEO, GIC, PLURIAL,…), le partenariat avec LocService permet de compléter l’offre aux salariés en facilitant l’accès au parc locatif privé. Pour les DRH ces partenariats apportent une réponse immédiate à la majorité de leurs salariés. Certaines grandes entreprises comme la Poste préfèrent travailler directement avec LocService pour offrir un service personnalisé à leurs salariés via un site dédié.

Plus d’informations sur : http://www.locservice.pro