L’INSEE a récemment publié une étude très complète appelée « 30 ans de vie économique et sociale« , dans laquelle on peut observer la place grandissante qu’occupe le logement dans les dépenses des français.

33,5 millions : c’est le nombre de logements en France métropolitaine au 1er janvier 2013, avec 83% de résidences principales. Depuis 30 ans, le parc de logements augmente d’un peu plus de 1% par an. Par ailleurs, l’INSEE nous indique qu’en 2013, 58% des ménages sont propriétaires et 39 % sont locataires.

Toujours selon cette étude, la surface moyenne des résidences principales atteint 91 m² depuis le début des années 2000, grâce à l’essor des maisons individuelles. Quant aux appartements, leur surface moyenne reste stable. En revanche, le nombre moyen d’occupants a baissé en 30 ans, passant de 2,7 dans les années 80 à 2,3 dans les années 2000. Le confort a beaucoup évolué : en 1984, 15 % des résidences principales manquaient au moins d’un des éléments de confort que sont l’eau chaude, les WC intérieurs et une installation sanitaire (douche ou baignoire). Aujourd’hui, la quasi-totalité dispose de ce confort de base. En revanche, d’autres formes d’inconfort subsistent : en 2010, 1,6 million de logements n’ont pas de chauffage central ou électrique tandis que 7 millions sont considérés par leurs occupants comme difficiles ou trop coûteux à chauffer.

L’infographie ci-dessous montre l’évolution de la répartition des dépenses des ménages depuis 30 ans. On constate aisément l’augmentation du poste du logement à travers les années, alors que celui de son entretien baisse de façon assez notable.

idea Vous aimez les chiffres ? Vous adorerez l’Observatoire LocService 2014, qui fait un point complet sur le parc locatif privé français en 2013 ! Un résumé de cet Observatoire est consultable ici.