Source image : digischool.frD’après une étude de la Drees, en 2013 l’Etat a reversé 17,4 milliards d’euros à 6,5 millions de ménages en France sous forme d’aides au logement. Comparé aux cinq années précédentes (de 2008 à 2013), ce sont les chiffres les plus élevés.

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) vient de publier son rapport « Les prestations familiales et de logement, en Métropole et dans les DOM : 50 milliards d’euros en 2013« . On y apprend que les aides au logement (APL, ALS, ALF) continuaient de progresser en 2013 pour atteindre au total 17,4 milliards d’euros répartis sur 6,5 millions de foyers, soit en moyenne 225 € par foyer. Ce montant total progresse de 3 % en euros constants par rapport à l’année précédente, alors que le nombre de bénéficiaires augmente lui de 1,9 %.

En effet, il y a eu une combinaison de deux facteurs : une revalorisation de 2,15 % des aides et une augmentation des effectifs concernés, due à un « contexte économique dégradé« . Presque toutes les aides vont aux locataires qui représentent 94,5 % des bénéficiaires. Le reste, 5,5 %, concerne les primo-accédants.

aides-au-logement-2013

Des chiffres qui ont de quoi relancer le débat : les aides au logement participent-elles à la hausse des loyers et ainsi à la valorisation excessive de l’immobilier français ? Doivent-elles être réduites ? A vos commentaires !

idea

Pour en savoir plus sur les aides au logement : cliquez ici