Le site Homepilot.fr vient d’éditer une carte originale indiquant les stations de métro à Paris autour desquelles le retour sur un investissement immobilier est le plus rapide. Ce type d’analyse nous rappelle que ce sont les secteurs les moins chers (et non pas les plus huppés) qui sont souvent les plus intéressants financièrement pour investir.

En comparant le prix d’achat au loyer par mètre carré d’un appartement type, une étude récemment réalisée par Homepilot.fr estime le nombre d’années nécessaires pour amortir un investissement immobilier à Paris. La carte qui accompagne cette étude montre la disparité des chiffres selon leur secteur, matérialisé par les stations de métro.

Cliquez sur l’image pour ouvrir la carte en grand.

Précisons que nous allons volontairement galvauder le mot « rentabiliser » dans cet article : en réalité, nous parlerons du temps nécessaire pour amortir (ou « rembourser ») un investissement locatif, ce qui est différent. En effet, un bien est déjà rentable si le loyer perçu excède les mensualités d’emprunt de l’investisseur et les différents frais, taxes et impôts qu’il doit assumer.

 

Près de 25 ans en moyenne pour rentabiliser un bien à Paris

Il faut en moyenne 24,7 ans pour rentabiliser un investissement immobilier à Paris, mais il y a bien sûr de grandes différences d’une station de métro à l’autre. Espacées de seulement 700 mètres, les stations Marcadet Poissonniers et Château Rouge affichent une différence de 34 % : la première affiche un temps d’amortissement de 24,4 ans, alors qu’il n’est que de 18,2 ans pour la seconde.

Les quartiers populaires sont les plus intéressants

D’après les chiffres de cette étude, le secteur le plus attractif se situe à la station La Courneuve – 8 Mai 1945 (13,9 ans en moyenne pour « payer » son investissement), au nord-est de Paris. Mais si l’on veut rester dans Paris intra-muros, la station la plus rentable est Porte de Clichy (17,4 ans). La station avec le rapport le plus défavorable est Solférino (35,3 ans) dans le 7 ème arrondissement.

Les meilleures rentabilités se trouvent plutôt dans les quartiers populaires de petite couronne, alors que des biens dans les secteurs chics de la capitale, plombés par leurs prix astronomiques, mettront plus d’une trentaine d’année avant d’être remboursés. Attention : on ne parle pas ici de location touristique, uniquement de location en résidence principale.

Il serait cependant possible de faire certaines « bonnes affaires » au sein d’arrondissements prestigieux. Par exemple, un investissement locatif à la station Chaussée d’Antin Lafayette, à la frontière du 8 ème et du 9 ème , se « paie » en moyenne en 21,7 ans, soit plus rapidement qu’un investissement à la station Danube dans le 19 ème (23,9 ans).

Il est plus difficile de rentabiliser un bien en 2018

Les propriétaires ayant acheté un bien immobilier en 2018 ont besoin de 11 mois de plus pour le rentabiliser qu’en 2017. En effet, le nombre d’années pour « payer » un investissement locatif à Paris intra-muros est passé de 23,8 ans en 2017 à 24,7 ans en 2018. C’est dans le 18ème arrondissement que ce temps a le plus augmenté, alors que le 6ème est le seul à ne pas constater de hausse.

> Voir la carte en grand <