A partir des données récoltées sur les 9 premiers mois de 2017, LocService.fr a réalisé une étude sur le marché locatif de Strasbourg dont nous présentons ici les principaux chiffres : loyers, recherches, budget des locataires, quartiers les plus actifs… Tout ce qu’il faut savoir sur le marché de la location dans le parc privé strasbourgeois en 2017 !

Pas le temps de tout lire ? Découvrez cette étude sous la forme d’une infographie ! Cliquer ici

598 € en moyenne pour se loger à Strasbourg

Rappelons d’abord que Strasbourg compte 71 % de locataires (chiffre INSEE). Le loyer moyen charges comprises pour se loger à Strasbourg est de 598 € pour 41 m², ce qui correspond à un ratio de 14,44 €/m², en légère baisse par rapport à l’année dernière (-0,53 %). Le loyer moyen est supérieur à la moyenne provinciale qui s’élève à 562 €. Mais par rapport à Paris, l’écart reste important : Strasbourg est 42 % moins chère.

Loyers à Strasbourg en 2017 selon le type de bien

Les chambres se louent en moyenne 408 € pour une surface de 15 m2, les studios 455 € pour 23 m2 et les appartements T1 497 € pour 28 m2. Pour les appartements T2, la surface moyenne constatée est de 46 m2 et le loyer moyen de 647 €, un T3 de 68 m2 se loue 767 € et les très grands appartements se sont négociés en moyenne 979 € charges comprises.

Les loyers en région Grand Est en 2017Si l’on compare le loyer moyen des principales villes de la région Grand Est, Strasbourg est la ville la plus chère devant Reims et Nancy qui affichent des moyennes respectivement de 13,58 et 12,38 €/m². Epinal et Mulhouse sont les plus abordables avec des prix qui descendent sous la barre des 10 € le mètre carré.

Les logements les plus loués à Strasbourg sur l’année 2017

Strasbourg est très active sur le marché locatif des studios qui représentent 32 % des locations réalisées, voire 42 % si on inclut les T1. Ils bénéficient notamment de la demande des étudiants qui sont plus de 50.000 à habiter dans la ville. A noter que 26 % des logements loués sont des T2. Les locations de très grands appartements ou de maisons se cantonnent à 7 % du marché, du fait de leur faible nombre et de locataires moins mobiles.

Répartition des logements les plus loués à Strasbourg dans le parc privé en 2017

Plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent 37 % des locations réalisées dans l’année (hors « locations meublées touristiques »).

Où l’activité locative est-elle la plus forte à Strasbourg ?

Cette carte indique les secteurs de Strasbourg qui ont connu le plus de changements de locataires dans les 9 premiers mois de 2017. On remarque une activité locative particulièrement forte dans le centre-ville avec un pic dans le secteur du Neudorf, quartier le plus peuplé et situé près de l’université. La Robertsau, quartier résidentiel apprécié notamment pour ses espaces verts, présente également une importante activité locative.

Activité locative à Strasbourg en 2017

Qui sont les locataires qui recherchent à Strasbourg et quel est leur budget ?

Le budget moyen des locataires pour se loger à Strasbourg est de 588 € et est inférieur au loyer moyen, signe d’un marché très tendu. Bien sûr, cela peut varier selon les recherches et la période. En effet, 67 % des recherches émanent d’étudiants avec une forte saisonnalité en juillet-août.

Sur Strasbourg, 31 % des locataires recherchent un logement entre 400 et 500 €. 35 % sont des hommes seuls, 45 % sont des femmes seules, et 20 % des couples. 74 % des locataires qui cherchent à se loger dans le département du Bas-Rhin s’orientent en priorité vers Strasbourg.
A Strasbourg, les demandes des locataires se répartissent à 38 % pour les appartements, 61 % pour les petits logements (sans chambre indépendante) et 1 % pour les maisons. 59 % des locataires en recherche habitaient déjà à Strasbourg mais la ville a attiré également 7 % de Parisiens et 2 % de Lyonnais.