plan-relance-logement-vallsLe Premier Ministre Manuel Valls a, comme promis, annoncé ce vendredi après midi toute une série de mesures pour relancer le secteur du logement et en particulier de la construction (313 000 constructions réalisées en 2013 contre 500 000 attendues). « Le gouvernement est déterminé à relancer un cercle vertueux pour loger les Français, relancer la croissance et l’emploi », a-t-il déclaré. Zoom sur les mesures qui concernent la location et l’investissement locatif

Le dispositif de défiscalisation Duflot modifié

A compter du 1er septembre 2014, les investisseurs en immobilier locatif pourront avoir le choix de la durée d’engagement pour bénéficier du dispositif Duflot : 6, 9 ou 12 ans (contre seulement 9 ans actuellement). Ils bénéficieront bien sûr d’avantages fiscaux proportionnels à la durée : dans le cas d’une durée de 12 ans, la réduction d’impôts atteint 21% du montant de l’achat contre 18 % sur 9 ans. Comme indiqué dans ce blog il y a quelques jours, toujours dans le cadre du Duflot, il sera désormais possible de louer aux ascendants et descendants directs. Ces conditions seront en outre appliquées aux SCPI alors qu’elles étaient jusqu’alors réservées aux particuliers. Enfin, le dispositif Duflot modifié devrait prendre le nom de la nouvelle Ministre du Logement, Sylvia Pinel, à la place de celui de sa prédécesseure qui a une image controversée auprès des investisseurs et bailleurs.

Le détricotage de la loi Alur est confirmé

La Premier Ministre a confirmé que l’encadrement des loyers prévu par la loi Alur ne verra le jour qu’à Paris pour l’instant, à titre expérimental, et ne sera étendu ailleurs en France que si le bilan est jugé concluant. Du côté de la Garantie Universelle des Loyers (la GUL), elle sera limitée aux jeunes salariés et aux personnes en situation précaire. D’autres dispositions de la loi Alur seront simplifiées, notamment les formalités en cas d’acquisition d’un bien.

Pour découvrir les autres mesures du plan de relance du logement, cliquez ici.