grenobleAlors que le salon de l’immobilier de Grenoble vient tout juste de fermer ses portes, LocService publie les résultats de son étude sur le marché locatif de la ville depuis le début de l’année…

60 % des ménages de Grenoble sont locataires (source INSEE). LocService.fr dévoile que 45 % des locataires qui souhaitent s’installer dans l’Isère recherchent en priorité sur Grenoble. L’attrait de la ville influence donc le niveau des loyers constatés.
A partir de cet observatoire une vidéo a même été produite par LocService.fr pour que les locataires et les propriétaires appréhendent de façon ludique le marché locatif de Grenoble.

Les petits logements : 60 % du marché locatif grenoblois

60 % des locations réalisées à Grenoble sont des petites surfaces (6 % de chambres, 41 % de studios et 13 % de T1) ce qui est normal pour une ville étudiante. Sur les 8 premiers mois on constate une diminution des loyers charges comprises des petites surfaces de l’ordre de – 1,40 %. Dans la mesure où les charges locatives évoluent actuellement plus vite que les loyers, on peut estimer que la baisse des loyers hors charges est encore plus importante pour les petites surfaces par rapport à 2013.
En moyenne sur 2014, les chambres se sont louées 330 € pour une surface moyenne de 14 m², les studios 412 € pour 21 m² et les appartements T1 486 € pour 32 m².

marche-locatif-grenoble-2014-petits-logements

Les loyers des appartements baissent légèrement

Les appartements (T2 au T5) représentent 39 % de l’offre locative de Grenoble contre 46 % dans l’Hexagone. Le loyer moyen des appartements grenoblois se situe actuellement à 683 € pour 55 m² contre 691 € au niveau national. Malgré ce niveau de loyer, LocService.fr constate une baisse de – 0,44 % du loyer moyen, charges comprises, des appartements loués à Grenoble sur les premiers mois de 2014. Comme la majorité des villes de Province, la récession du marché locatif liée à la faiblesse de la mobilité résidentielle des locataires face au chômage, à la baisse du pouvoir d’achat et au climat politique explique cette baisse des loyers.
En 2014, un T2 s’est loué en moyenne 590 €, un T3 739 €, un T4 872 €. Quant aux très grands appartements on dépasse les 1.000 €. Au niveau de la proportion d’appartements loués meublés, Grenoble est dans la moyenne nationale avec environ 10%.

marche-locatif-grenoble-2014-apparts

1% des locations concerne les maisons

Comme pour la plupart des grandes villes, l’offre locative de maisons à Grenoble reste limitée. Moins de 1 % des locations réalisées sont des maisons (F2 à F5). Bien entendu, autour de Grenoble ce taux évolue rapidement. D’ailleurs, sur l’ensemble de l’Isère, 4,52 % des locations sont des maisons, pourcentage très éloigné de la moyenne nationale qui s’établit à 10 % des locations réalisées. Sur l’ensemble de la région Rhône-Alpes les maisons représentent 6,75 % de l’offre locative.
Si le loyer moyen constaté pour les maisons est de 1.080 €, ce chiffre est bien entendu à relativiser vu le faible nombre de maisons en location pris en compte et l’influence du marché locatif des grandes maisons qui se louent au-delà des 1.300 €/mois.

Méthodologie : Données issues de l’étude de près de 750 logements ayant changé de locataire à Grenoble sur LocService.fr sur les 8 premiers mois de 2014. Les évolutions sont calculées en comparant les mois écoulés de 2014 et l’année 2013.

idea Besoin d’une location sur Grenoble  ? LocService permet d’y louer une chambre, un studio ou un appartement entre particuliers et sans frais d’agence.