A l’occasion du Salon de l’Habitat de Nantes, qui se tient du 8 au 10 février 2019 à la Halle de la Trocardière, LocService.fr fait le point sur le marché locatif privé nantais. L’étude se base sur un échantillon de 3.442 offres ou demandes de locations à Nantes enregistrées sur le site en 2018.

Pas le temps de tout lire ? Découvrez cette étude sous la forme d’une infographie ! Cliquer ici

529 € en moyenne pour se loger à Nantes

Rappelons d’abord que Nantes compte 61,2 % de locataires (chiffre INSEE). Le loyer moyen charges comprises pour se loger à Nantes est de 529 €, ce qui correspond à un ratio de 15,74 €/m², en hausse depuis l’année précédente (+7,18 %). Comparé au reste de la France, le loyer moyen au mètre carré sur Nantes est supérieur à la moyenne provinciale (12,17 €/m²) mais l’écart reste conséquent par rapport à la capitale : Nantes est 55 % moins chère que Paris.

loyers-types-biens-nantes-2018

Loyers moyens des villes des Pays de la Loire en 2018

Les chambres se louent en moyenne 372 € pour une surface de 14 m2, les studios 422 € pour 22 m2 et les appartements T1 483 € pour 29 m2. Pour les appartements T2, la surface constatée est de 41 m2 et le loyer moyen de 596 €, un T3 de 61 m2 se loue 773 € et les très grands appartements se sont négociés en moyenne 881 € charges comprises. Quant aux maisons, leur loyer moyen s’élève à 1.078 €. Pour se faire une idée du budget à consacrer selon les types de logements, LocService.fr propose un simulateur dédié à Nantes disponible ici. Concernant la colocation à Nantes, il faut prévoir  en moyenne 380 € par mois pour une chambre.

Comparée aux principales villes des Pays de la Loire, Nantes est la plus chère avec 15,74 €/m², devançant nettement Angers (13,17 €/m²). A titre de comparaison, Rennes se situe à 15,10 €/m². Saumur est au contraire la plus abordable de la région.

Les petites surfaces en tête des locations à Nantes

Le marché locatif nantais semble favoriser les studios et T1, qui représentent 43 % des locations réalisées sur l’année 2018. Ils bénéficient notamment de la demande des étudiants qui sont environ 56.000 à habiter dans l’agglomération. Quant aux appartements T2, ils affichent également une part importante des locations avec 30%.

Types de biens les plus loués à Nantes en 2018

Plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent 41 % des locations réalisées dans l’année.

Où l’activité locative est-elle la plus forte à Nantes ?

Cette carte indique les secteurs de Nantes qui ont connu le plus de changements de locataires en 2018 dans le parc privé sur LocService.fr. Si l’activité locative semble bien présente dans la plupart des secteurs de Nantes, c’est dans le centre (Cité des Congrès, Centre-Ville, Saint-Donation notamment) que l’on constate le plus de dynamisme, boosté par la présence de l’université et de l’IUT. Nantes compte en effet plus de 56.000 étudiants chaque année, dont une grande partie doit se loger dans le parc locatif privé.

Activité locative à Nantes en 2018

Le profil des candidats locataires

Le budget moyen des locataires pour se loger à Nantes est de 589 € et reste supérieur aux loyers pratiqués, signe d’un marché peu tendu. Bien sûr, cela peut varier selon les recherches et la période. En effet, 54 % des recherches émanent d’étudiants avec une forte saisonnalité en juillet-août. Sur Nantes, 31 % des locataires recherchent un logement entre 400 et 500 €. 37 % des candidats sont des hommes seuls, 42 % sont des femmes seules, et 21 % des couples. Nantes capte à elle seule 67 % des recherches de location dans le département de la Loire-Atlantique.

Les demandes des locataires se répartissent à 46 % pour les appartements, 51 % pour les petits logements sans chambre indépendante et 4 % pour les maisons. Parmi les personnes habitant déjà à Nantes, 60 % souhaitent y rester et 6 % préfèrent déménager vers Paris.