L’Observatoire Clameur vient de publier son étude sur la conjoncture du marché immobilier locatif privé. Avec un taux de mobilité résidentielle en baisse et une augmentation de la vacance locative, le marché semble en phase de dépression et les propriétaires pourraient avoir de plus en plus de mal à trouver des locataires…

La mobilité résidentielle diminue

Depuis 2011, le taux de mobilité résidentielle des locataires (c’est-à-dire ceux qui changent de logement au cours de l’année) baisse. Il atteint 25,9 % en 2014, soit la valeur la plus faible depuis 1998. D’après Clameur, la demande est déprimée à cause de la montée du chômage et la baisse du pouvoir d’achat.

Evolution de la mobilité résidentielle en France - Clameur

Au niveau régional, la Bretagne, la Loire-Atlantique et le Poitou-Charentes sont les « champions » de la mobilité locative (de 38 à 40,9 %), alors que l’Ile-de-France est la région où elle est la plus faible (21,2 %) du fait de la difficulté à y trouver un logement. Selon l’étude, cette baisse de la mobilité « est synonyme de blocage du marché ».

La vacance locative atteint des sommets

Ce recul de l’activité s’est accompagné d’un allongement des délais de remise en location (+ 23.1 %). Ce qu’on appelle la durée de vacance locative a donc augmenté de 1,8 semaines depuis 2009. Elle représente aujourd’hui 8 semaines en moyenne, soit une perte annuelle de 4 % des loyers perçus.

Evolution de la vacance locative depuis 1998 en France

Face à cette dépression du marché et un avenir incertain, les propriétaires bailleurs entretiennent moins leur logement pour conserver un minimum de rentabilité. En 2014, seuls 18.7 % des logements reloués bénéficient de travaux avant leur remise en location, un des taux les plus bas depuis 1998. Depuis les 16 dernières années, le taux moyen s’établit à 24,9 %. Le parc locatif privé risque ainsi une dégradation globale de sa qualité tant que les bailleurs ne peuvent pas entreprendre de travaux sereinement.

Avec des constats aussi inquiétants, on se rend compte du climat tendu dans lequel sont les bailleurs et les investisseurs.

LocService aide gratuitement les bailleurs à trouver leur locataire

logo locserviceLocService.fr permet aux propriétaires-bailleurs d’inscrire leur(s) logement(s) en location sur le site et trouver rapidement le ou les locataires qui répondent à leurs attentes. Le système inversé sur lequel repose le site permet aux propriétaires de ne pas diffuser leurs coordonnées publiquement (contrairement aux petites annonces), ce qui leur garantit une certaine tranquillité et discrétion. Ils choisissent ainsi librement les candidats locataires qu’ils veulent contacter, permettant aux uns comme aux autres de gagner du temps : les propriétaires ne croulent pas sous les appels et les mails, et les locataires ne passent pas leur temps à téléphoner inutilement. LocService optimise ainsi la phase de recherche de locataire, ce qui participe à la réduction de la vacance locative. De plus, le service est entièrement gratuit pour les propriétaires.

Par ailleurs, LocService propose de nombreux outils pour aider les bailleurs : le guide de la location pour obtenir de précieux conseils sur la législation, notre newsletter dédiée aux propriétaires (« Newsbailleur »), la Cote des Loyers pour connaître les loyers moyens dans chaque ville, le Tensiomètre Locatif pour connaître l’état de l’offre et de la demande locative dans une ville, et les « Offres Privilèges » réservées aux propriétaires (gestion locative, diagnostics immobilier, vérification des dossiers locataires, etc.). Pour s’inscrire, cliquer ici.