Aujourd’hui nous faisons un focus sur la ville de Toulouse, ville de province la plus étudiante, pour y analyser le marché du logement étudiant dans le parc privé : quels sont les types de logements les plus recherchés, les moins chers, quel est le budget moyen, etc. Les données sont issues de plus de 800 candidatures d’étudiants ayant recherché une location à Toulouse sur LocService.

Le studio, n°1 des recherches de logement

Les types de logements les plus recherchés par les étudiants à Toulouse en 2016

Les types de logements les plus recherchés par les étudiants à Toulouse en 2016

A Toulouse, près de la moitié des étudiants (49 %) recherchent en priorité un studio ou un appartement T1, c’est-à-dire des logements indépendants d’une seule pièce. L’appartement 2 pièces (T2) est le choix de 20 % des étudiants. La chambre étudiante, qu’elle soit indépendante ou chez l’habitant, recueille seulement 5 % des recherches alors que la colocation est plébiscitée par 25 % des étudiants. Ce chiffre est légèrement plus élevé que dans la capitale, qui enregistre 20 % de recherches de colocation. Le budget moyen d’un étudiant à Toulouse est de 556 €, ce qui est légèrement supérieur à la moyenne provinciale (518 €) mais nettement moins élevé que le budget d’un étudiant parisien (821 €).

D’où viennent les jeunes qui étudient à Toulouse ?

origine des étudiants toulousains51 % des étudiants qui cherchent un logement à Toulouse y habitaient déjà auparavant, ils ne changent donc pas de ville. 14 % proviennent de Paris, et 5 % de Bordeaux. Les étudiants originaires de Lyon et de Lille complètent ce top 5 de la mobilité des étudiants vers Toulouse.

Les loyers moyens des logements étudiants à Toulouse

Ce graphique permet de situer le loyer moyen charges comprises d’un logement étudiant à Toulouse. La chambre indépendante ou chez l’habitant reste la solution la plus économique pour l’étudiant à 352 € charges comprises en moyenne. Une chambre en colocation se trouve à des prix quasi similaires (360 €) tout en offrant des avantages en termes d’espace de vie et de convivialité. Quant aux chambres en résidences étudiantes, elles offrent certes des services mais leur loyer est supérieur à un logement plus grand (studio ou T1) en location classique.

Bien entendu, ces données ne sont que des moyennes. Sachant que le studio est le type de bien le plus recherché par les étudiants avec une part de 39 %, il est intéressant de comparer les loyers pratiqués pour les studios dans les principales villes universitaires de la région.

Comparaison des loyers moyens des studios dans la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Les loyers moyens, charges comprises, observés en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées pour un studio étudiant.

On constate que louer un studio dans la ville rose est un peu plus abordable qu’à Montpellier. Cependant, Toulouse reste nettement plus chère que les autres villes de la région dont les loyers ne dépassent pas la barre des 400 € par mois. Toutefois, un studio étudiant sur Toulouse coûte 44 % de moins que dans la capitale (806 €).

Qui sont les garants des étudiants à Toulouse ?

Beaucoup de propriétaires apprécient de louer à des étudiants en raison de la caution des parents. Sans surprise, la famille assure donc dans 90 % des cas le rôle de garant. D’autres étudiants (2 %) se tournent vers des amis alors que 4 % ne disposent d’aucun garant. A noter que seulement 2 % des étudiants en recherche sur Toulouse s’appuient sur le dispositif CLE (Caution Locative Etudiant) garanti par l’état.