A partir des données collectées anonymement, LocService publie dès à présent son Observatoire 2016, c’est-à-dire l’étude du marché locatif dans le parc privé sur l’ensemble de l’année 2015. Au total, ce sont plus de 130 000 offres et demandes de location qui ont pu être compilées pour cette étude, ce qui permet d’obtenir des moyennes représentatives. Parmi les données analysées : le loyer moyen étudié charges comprises, les prix au m2, les budgets et profils des locataires, le taux d’effort ou encore les logements et villes les plus recherchés.

Les principaux résultats de l’Observatoire LocService 2016 sont rassemblés dans l’infographie ci-dessous. N’hésitez pas à la diffuser !

Infographie - Observatoire LocService 2016 sur le marché locatif français

Globalement, en 2015, la surface moyenne des logements loués en France est de 47 m2 et il fallait dépenser en moyenne 624 € par mois pour se loger charges comprises. C’est 10 € de plus qu’en 2014. Bien évidemment cette évaluation cache de fortes disparités. Ainsi le loyer charges comprises en Ile-de-France est en moyenne 54 % plus élevé qu’en province et la différence atteint même 80 % avec la capitale.

Au-delà de ces chiffres, il est intéressant d’analyser le loyer ramené au m2. C’est dans la Grande Couronne parisienne que le loyer/m2 augmente le plus (+2,65 %) avec un montant de 17,37 € alors qu’il se stabilise en Petite Couronne à 22,78 €/m2. En Province, il augmente de 1,76 % pour s’établir à 11,66 €/m2. Plus surprenant, c’est à Paris que le loyer moyen au m2 diminue le plus avec une baisse de – 2,15 %. Naturellement, on aurait tendance à y voir l’influence de l’encadrement des loyers.

Richard Horbette, fondateur de LocService.fr apporte une tout autre explication « Le succès du site dans la capitale en 2015 (+ 23 % de locations réalisées) et le marché de la colocation ont considérablement changé la nature du parc étudié par rapport à 2014. En 2015, nous avons étendu notre concept à la colocation et avons séduit rapidement beaucoup de propriétaires de grands appartements parisiens. Ainsi le parc d’appartements loués via LocService dans la capitale a augmenté de 45 % contre 11,70 % pour les petits logements (chambres, studios, T1). Le loyer au m2 étant plus faible sur les grandes surfaces, c’est tout naturellement que le loyer au m2 diminue à Paris par rapport à 2014 ».

Les logements les plus loués en France

Les petites surfaces (chambres, studios et T1) arrivent en tête des logements les plus loués, représentant 40 % des locations réalisées en 2015. Cela s’explique par le plus fort taux de rotation pour ce type de logements. 27 % des logements loués sont des appartements T2 proposant une chambre indépendante. Les grands appartements avec 2 chambres minimum sont très recherchés pour la colocation et représentent désormais 23 % des locations réalisées sur le site. Le marché des maisons se stabilise à 10 % des logements loués.

Plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent plus d’une location sur trois.

Les loyers constatés selon le logement

En moyenne, les chambres se louent 383 € pour une surface de 14 m2, les studios 487 € pour 24 m2 et les appartements T1 477 € pour 30 m2. Sachant que l’on trouve plus de T1 en province, ceci explique que leurs loyers soient inférieurs à ceux des studios. Pour les appartements T2 la surface constatée est de 43 m2 et le loyer moyen de 630 €, un T3 de 60 m2 se loue 759 € et les très grands appartements se louent en moyenne 974 € charges comprises. Les petites maisons se louent 666 € et près de 900 € pour les maisons de 3 chambres et plus.

Que peut-on louer avec le loyer moyen de 624 € ?

que-louer-avec-624-eurosA partir du loyer moyen de 624 € (voir 1er paragraphe), LocService a évalué le type et la surface du logement que l’on pourrait le plus facilement louer dans les principales villes de France. A Saint-Etienne un locataire peut se loger dans un appartement de 71 m2 avec 2 chambres alors que dans la capitale il doit se contenter d’un studio de 15 m2. A l’exception de Nice (studio de 29 m2), les autres métropoles régionales permettent de louer un appartement avec une chambre indépendante (T2) pour une surface comprise entre 40 et 48 m2 selon les villes.

Pour connaître en temps réel les loyers pratiqués et la tension locative par ville et par type de logement, n’hésitez pas à utiliser nos outils en ligne : Cote des Loyers, Locamètre, Tensiomètre Locatif, ainsi que nos vidéos explicatives.

Quel est le budget moyen des locataires ?

Au niveau national, le budget des locataires est en moyenne de 720 € charges comprises. Il se limite à 635 € en province mais grimpe à 950 € à Paris.

En Province, le budget des locataires est 71 € plus élevé que le loyer moyen. Il s’équilibre pour la Grande Couronne (+12 €) mais reste nettement inférieur aux loyers pratiqués sur la Petite Couronne (-34 €). A Paris la différence atteint -64 € par mois. 41 % des locataires en province disposent d’un budget compris entre 400 et 600 €, contre seulement 19 % en Ile-de-France et 16 % à Paris. Inversement, 27 % des Parisiens disposent d’un budget location supérieur à 1.000 € alors qu’ils ne sont que 5 % en province.

Quel est le profil des candidats locataires ?

Au niveau national, 33 % des locataires en recherche sont des couples qui disposent d’un budget moyen de 889 € charges comprises, alors que les femmes seules représentent 38 % avec un budget de 644 €. Les hommes seuls (29 %) disposent d’un budget moyen de 632 €. Cette part plus importante de femmes que d’hommes dans la recherche d’une location rejoint une étude récente de l’ADIL 75 sur la décohabitation à Paris. Elle précise en effet que les deux tiers des décohabitants sont des femmes (55% suite à une séparation) qui doivent donc rechercher rapidement un autre logement.

Enfin, de par son concept, LocService reste une solution privilégiée pour les étudiants (30 % des locataires) qui évitent les frais d’agence et sont contactés directement par des bailleurs acceptant de louer aux étudiants.

La part du budget logement dans les revenus

Selon la profession, la part du budget du locataire (taux d’effort) varie en moyenne de 29 % pour un cadre à 37 % pour un employé. Les retraités et les fonctionnaires consacrent un tiers de leur budget pour se loger en location. En couple, ces taux diminuent d’environ 10 %.

On constate donc que certains profils dépassent les revenus minimums de 3 fois le loyer charges comprises exigés par la majorité des agences immobilières. Les bailleurs privés sont bien évidemment sensibles aux revenus et aux garanties mais le contact humain reste un élément souvent déterminant. L’agent immobilier ne pouvant se permettre de louer à un candidat locataire si le taux d’effort est trop important.

Quels sont les logements et les villes les plus recherchés ?

Marseille et Nice, classées 2ème et 5ème villes en termes de population sont absentes de ce Top 5 des villes les plus recherchées. L’attrait et l’influence du marché étudiant favorisent Bordeaux, Toulouse et Montpellier derrière Lyon et Paris. A noter que près de 37 % des recherches se focalisent sur l’Ile-de-France.

Richard Horbette, fondateur de LocService.fr, conclut : « Malgré les contraintes de la loi ALUR et de l’encadrement des loyers que certains professionnels annonçaient catastrophiques pour les bailleurs privés, le marché locatif entre particuliers reste très animé sur LocService.fr. La forte croissance de logements loués (+ 30,5 %) en 2015 en témoigne et permet d’atteindre un parc de plus de 217.000 locations proposées sans aucun frais d’agence. Les demandes des locataires sont également en forte hausse et se répartissent à 50 % pour les appartements, 37 % pour les petits logements et 13 % pour les recherches de maisons. Sans oublier la colocation, qui représente en 6 mois d’activité, déjà plus de 5 % des demandes sur le site ».