Depuis me 15 mai 2019, les étudiants commencent à recevoir les propositions d’admission sur la plateforme Parcoursup. Une date qui marque ainsi le début des recherches de logement étudiant pour les lycéens qui devront s’éloigner du domicile familial pour poursuivre leur parcours post-bac.

73 % des candidats ont reçu une admission

Transparence oblige, les équipes de Parcoursup publient maintenant un tableau quotidien de suivi du nombre d’admissions. Ainsi, une semaine après le début de la phase d’admission, près de 470.000 candidats lycéens ont déjà reçu au moins une proposition, soit environ 73 % des candidats inscrits sur Parcoursup. Bien que le bac lui-même n’ait pas encore eu lieu, beaucoup de futurs étudiants anticipent déjà leur recherche d’un logement près de la formation dans laquelle ils ont été acceptés. La courbe du volume de recherches sur l’expression « logement étudiant » dans Google est éloquente :

Volume de recherches sur l'expression "logement étudiant" dans Google en 2019.

Volume de recherches sur l’expression « logement étudiant » dans Google en 2019. La hausse démarre justement au 15 mai…

Quelques conseils pour trouver votre logement étudiant

Selon L’Observatoire de la Vie Etudiante 2016, près de 45 % des étudiants en France se logent dans une location du parc privé, contre 12 % dans une résidence étudiante du Crous. Environ une location sur deux se conclut entre particuliers : ce mode de fonctionnement permet d’importantes économies d’honoraires (en général plusieurs centaines d’euros) pour le locataire comme pour le propriétaire. De plus, contrairement aux agences, il permet parfois aux candidats n’ayant pas le « dossier parfait » d’avoir tout de même une chance de trouver.

Grâce à son concept de mise en relation inversée, LocService.fr vous aide à trouver facilement votre location étudiante ou colocation étudiante de particulier à particulier partout en France.

Pour la plupart des étudiants concernés, l’emménagement dans le futur logement n’interviendra qu’à la rentrée 2019. Les propriétaires, de leur côté, aimeraient que les 2 ou 3 mois d’été leur génèrent des revenus. Certains en profiteront donc pour le mettre en location saisonnière en attendant, d’autres préféreront que l’étudiant commence son bail tout de suite, quitte à verser des loyers « pour rien » pendant l’été. Il faut donc être attentif sur ce point lors de vos entretiens.

chambre étudiante

Souvenez-vous qu’un propriétaire ne peut pas vous demander n’importe quel justificatif pour le dossier locataire : cliquez ici pour voir lesquels sont autorisés par la loi.

Attention aussi au type de bail (contrat) conclu, chacun ayant ses caractéristiques:

  • bail location non-meublée : reconduit automatiquement après 3 ans, maximum 1 mois de loyer de dépôt de garantie, préavis de départ de 3 mois ;
  • bail location meublée : reconduit automatiquement après 1 an, maximum 2 mois de loyer de dépôt de garantie, préavis de départ de 1 mois ;
  • bail étudiant : durée déterminée de 9 mois, maximum 2 mois de dépôt de garantie, préavis de départ de 1 mois ;
  • bail mobilité : durée déterminée de 1 à 10 mois, pas de dépôt de garantie, préavis de départ de 1 mois ;
  • Vos moyens financiers sont limités ? Pensez à la colocation : pour un loyer moins élevé qu’un studio, vous pouvez obtenir une chambre au sein d’un logement bien plus vaste.

Le logement doit bien sûr être conforme aux critères de décence : au moins 9 m² de surface habitable, aucun élément présentant un danger pour l’occupant, pas d’infiltrations d’eau, installation électrique aux normes, possibilité de ventiler, au moins une fenêtre donnant sur l’extérieur, …

Les droits et devoirs du locataire et du propriétaire sont nombreux : n’hésitez pas à consulter le guide LocService pour en savoir plus.

Financer son logement grâce à un job étudiant

Dans beaucoup de grandes agglomérations et surtout en Ile-de-France, les loyers atteignent des sommets : à Paris, il faut débourser en moyenne 873 € charges comprises chaque mois pour louer un studio. En province, ce chiffre est plus modéré (560 € en moyenne), mais cela reste une lourde dépense pour l’étudiant et sa famille. Même si une « aide à la mobilité » de 500 € sera proposée aux lycéens boursiers qui changent d’académie, les frais liés à l’emménagement et au dépôt de garantie représentent aussi un cap difficile. La solution ? Trouver un job d’été, voire un job étudiant pendant l’année scolaire en aménageant ses horaires de travail par rapport aux cours. Outre son apport financier, cette première expérience professionnelle sera certainement un point positif pour constituer un CV convainquant, a fortiori si elle est en rapport avec le cursus suivi.

A noter : Du 3 juin au 1er septembre 2019, LocService.fr relance le « Coup de Pouce Logement Etudiant« , un jeu-concours dédié aux étudiants permettant de gagner sur tirage au sort un chèque de 300 € chaque semaine tout l’été. Rendez-vous sur la page Facebook pour ne rien manquer de cette opération.