Encadrement des loyers ParisLa mairie de Paris se donne comme objectif de transformer 250.000 m² de bureaux vides de la capitale en logements d’ici 2020. Les terrains libres de construction étant trop rares, la reconversion des bureaux inutilisés semble en effet être une solution intéressante pour résorber la crise du logement.

A l’occasion de l’inauguration de la nouvelle résidence Campusea à Paris 13ème,  L’adjoint au logement à la mairie de Paris Ian Brossat a annoncé que de nouvelles mesures seraient discutées au prochain conseil de Paris, afin de faciliter la transformation de bureaux vides en logement. Ces opérations, couteuses, sont majoritairement effectuées par des promoteurs, des sociétés foncières ou des bailleurs sociaux. Les particuliers et petites SCI participent eux aussi à ces transformations à hauteur de 20 % environ.

Deux mesures seront débattues :

  1. Exonération de la règle de compensation pendant 15 ans. Cette règle impose en effet que pour toute transformation de logement en locaux commerciaux ou en meublés touristique, le propriétaire doit créer un nouveau logement de taille équivalente dans Paris. L’usage serait donc réversible, ce qui est moins contraignant pour l’investisseur.
  2. Exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties, mesure qui devrait être effective dès 2017.

Selon une étude de l’Apur (Atelier parisien d’urbanisme), on recensait en 2014 un peu plus de 800.000 m² de bureaux vacants à Paris dont 41 % sont situés dans le 8ème et le 9ème arrondissement. Il reste encore de la marge de manœuvre…