Une étude annuelle réalisée par le cabinet Mercer dresse un classement des villes les plus attractives du monde en croisant plusieurs données telles que l’environnement, l’éducation ou les services publics. Si les villes européennes trustent l’essentiel des premières places, Paris ne se retrouve qu’à la 39ème position, suivie immédiatement de Lyon.

Les toits de Vienne en Autriche - crédit photo Lonelyplanet.fr

Les toits de Vienne en Autriche – crédit photo Lonelyplanet.fr

Les auteurs de cette étude ont évalué les conditions de vie locales dans plus de 450 villes étudiées dans le monde afin notamment de fournir des données pour les travailleurs expatriés. Les conditions de vie sont analysées selon 39 facteurs, regroupés en 10 catégories:

  • Environnement politique et social (stabilité politique, criminalité, répression, etc.).
  • Environnement économique (réglementation des changes, services bancaires).
  • Environnement socioculturel (disponibilité des médias et censure, limitations de la liberté individuelle).
  • Considérations médicales et sanitaires (fournitures et services médicaux, maladies infectieuses, eaux usées, élimination des déchets, pollution de l’air, etc.).
  • Écoles et éducation (normes et disponibilité des écoles internationales).
  • Services publics et transports (électricité, eau, transports publics, embouteillages, etc.).
  • Loisirs (restaurants, théâtres, cinémas, sports et loisirs, etc.).
  • Biens de consommation (disponibilité des aliments / articles de consommation quotidienne, voitures, etc.).
  • Logement (logements locatifs, appareils ménagers, meubles, services d’entretien).
  • Environnement naturel (climat, enregistrement des catastrophes naturelles).

Vienne (Autriche) est en tête du classement pour la 9e année consécutive et est suivie par Zurich (Suisse), Auckland (Nouvelle-Zélande) et Munich (Allemagne) en 3e place. La capitale autrichienne est plébiscitée notamment « pour la sécurité qu’elle procure à ses habitants » mais aussi pour « l’efficacité de ses transports en commun et la diversité de ses structures culturelles et récréatives ». À la 5e place, Vancouver (Canada) complète le top cinq et est la ville la mieux classée en Amérique du Nord. Singapour et Montevideo sont les villes les mieux classées en Asie et en Amérique latine respectivement.

Alors que l’Allemagne classe huit de ses villes dans ce palmarès et six pour le Royaume-Uni, la France ne compte que deux villes parmi ce classement : Paris à la 39e place et Lyon à la 40e place. BFM Business explique que la capitale française « reste bien classée, au regard de sa taille », d’après Aude Besnaïnou, de Mercer France, qui rappelle que « les villes les mieux classées sont en général des villes de taille moyenne ». Paris bénéficie ainsi de bonnes performances côté infrastructures, tant en termes de transports que de loisirs, et en ce qui concerne la variété des biens de consommation disponibles. Ce serait en particulier au niveau de la salubrité (gestion des ordures, pollution atmosphérique…) que la capitale tricolore perdrait des points.

Consulter le classement complet