Connaissez-vous la prime énergie  ? Il s’agit d’une aide aux travaux mise en place par l’Etat afin d’encourager notamment les ménages en situation de précarité énergétique à réaliser des travaux d’économies d’énergie. Cette aide à la rénovation énergétique peut atteindre plusieurs milliers d’euros en fonction de votre situation financière, vous permettant ainsi de rembourser jusqu’à la totalité de vos travaux. Un dispositif qui intéressera sans aucun doute les propriétaires bailleurs souhaitant valoriser leur bien…

Qu’est-ce que la prime énergie ?

Prime énergieLa prime énergie s’inscrit dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie mis en place par l’Etat dès 2005. Celui-ci oblige les fournisseurs d’énergie et les vendeurs de carburant à faire réaliser des économies d’énergie aux particuliers sous peine de lourdes pénalités financières.

Tous les particuliers peuvent bénéficier d’une prime énergie lorsqu’ils réalisent des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation, quel que soit leur niveau de revenus. Néanmoins, vous devez vous inscrire à un programme de prime énergie avant de commencer vos travaux.

La prime énergie est donc une aide financière permettant de favoriser l’engagement de travaux de rénovation énergétique par les particuliers. Le montant de cette prime travaux peut être bonifié et multiplié par 5 en fonction de votre revenu fiscal.

Quel est le montant de cette aide à la rénovation énergétique ?

Le montant de la prime énergie varie en fonction :

  • du type de travaux de rénovation énergétique que vous réalisez dans votre logement,
  • de la zone géographique dans laquelle votre résidence principale est située
  • du revenu fiscal.

Dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, une bonification des Certificats d’Economies d’Energie est possible en fonction de votre revenu fiscal de référence. Celle-ci  permettra d’encourager les ménages en situation de précarité énergétique à réaliser des travaux d’économies d’énergie afin de réduire leurs factures.

Pour bénéficier de cette prime énergie bonifiée, vos revenus ne doivent pas dépasser le plafond de ressources défini par l’Etat : Connaître le plafond des ressources.

Pour vous faire une idée de la prime dont vous pouvez bénéficier, un simulateur est disponible ici.

Comment obtenir la prime énergie ?

La première condition est de faire une demande de prime énergie  avant d’engager vos travaux de rénovation énergétique  auprès de votre professionnel qualifié, autrement dit avant la signature du devis des travaux ou le versement d’un compte.

La deuxième condition obligatoire est de faire appel à professionnel Reconnu Garant de l’Environnement pour faire réaliser vos travaux afin que cette aide à la rénovation énergétique vous soit délivrée par le Ministère du Développement Durable : Annuaire des artisans RGE

Lorsque vos travaux de rénovation énergétique sont terminés, assurez-vous d’envoyer votre dossier complet comprenant :

  • votre attestation sur l’honneur complétée et signée par l’artisan et vous-même
  • votre facture acquittée
  • un justificatif de revenus si vous avez bénéficié de la bonification de prime.

Une fois votre dossier réceptionné et validé, vous recevrez votre aide travaux par virement bancaire.

Quelles sont les aides cumulables avec la prime ?

Tout d’abord, la prime énergie est cumulable avec le crédit d’impôt qui vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 30% sur le coût de vos travaux énergétiques sans aucune condition de ressources.

Puis, il y a l’éco-prêt à taux zéro dont vous pouvez bénéficier en parallèle de la prime énergie et du crédit d’impôt lorsque vous êtes propriétaire occupant ou bailleur de votre logement. Notez que vous pouvez emprunter jusqu’à 30 000€ sans aucun intérêt ni condition de ressources auprès de votre banque. Pour les bailleurs, n’oubliez pas également que vous pouvez faire participer le locataire aux travaux d’économies d’énergie.

Enfin, vous pouvez cumuler ces aides financières avec la TVA à 5,5% lorsque vous réalisez des travaux énergétiques.