Les arnaques ne visent pas que les locataires. Un Youtubeur a récemment publié une vidéo dans laquelle il met en évidence une technique frauduleuse qui consiste à se faire passer pour un agent de la DGFIP (Direction générale des Finances publiques) afin d’extorquer de l’argent à des loueurs de logements.

Le Youtubeur « Sandoz », qui produit des vidéos notamment pour sensibiliser aux différentes arnaques et fraudes de la vie quotidienne, a mis en lumière une arnaque qui concerne les propriétaires-bailleurs, que nous appellerons « arnaque à la DGFIP« .

L’arnaque à la DGFIP consiste à se faire passer pour un agent de la Direction générale des Finances publiques afin de faire croire à bailleur (logement classique ou saisonnier) qu’il n’a pas déclaré sa location, ou en tout cas que la déclaration n’a pas été enregistrée. L’escroc propose de régulariser la situation et réglant de faux « frais d’enregistrement ». Les victimes sont essentiellement des personnes ayant posté une annonce de location sur Leboncoin.

Voici la méthode détaillée :
  1. Les fraudeurs récupèrent des numéro de téléphone sur Leboncoin ;
  2. Ils appellent en se faisant passer pour la Direction générale des Finances publiques et indiquent qu’ils ont repéré que le propriétaire avait des revenus issus de la location particulière mais que ceux-ci n’étaient pas déclarés. Lors de ce premier appel, ils demandent l’adresse mail du propriétaire et lui envoient par mail le formulaire CERFA officiel de déclaration (celui-ci). Ils demandent a ce que le CERFA soit rempli puis renvoyé sur la même boite mail rapidement, afin que le propriétaire puisse recevoir un numéro d’enregistrement et être « en règle ».
  3. Une fois que le proprio a renvoyé le CERFA, un 2ème arnaqueur appelle pour confirmer sa bonne réception et demande un virement de près de 1.000€ en guise de « frais d’enregistrement », en prenant soin de rappeler qu’en cas de redressement le bailleur s’expose à une amende, en l’occurrence de 15.000 €.

Voici donc une escroquerie aussi simple que piégeuse car avoir le fait de prendre l’identité de la DGFIP rend l’interlocuteur plus légitime. Pour s’en prémunir, lorsque vous recevez un appel de ce type ou se faisant passer pour tout autre organisme, en cas de doute rappelez le numéro officiel et confirmez l’origine du contact.

A noter : ce genre d’arnaque est pratiquement impossible pour les bailleurs utilisant LocService, étant donné que leurs coordonnées ne sont pas affichées sur la partie publique du site. Vous possédez des biens à louer à l’année ? Inscrivez-vous, c’est gratuit !