Jusqu’alors dans l’ombre de Jacques Mézard en tant que secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires, Julien Denormandie passe désormais ministre de la ville et du logement. Il officiera auprès de la nouvelle ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault.

Ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts, Julien Denormandie, 38 ans, poursuit son ascension dans les sphères gouvernementales. Très proche du président Macron, il a débuté en travaillant au Trésor puis comme conseiller de la ministre chargée du commerce extérieur. C’est là qu’il a été repéré par Emmanuel Macron, alors secrétaire général adjoint de l’Élysée.

Une fois ce dernier devenu ministre de l’Économie, Julien Denormandie a été nommé directeur adjoint de cabinet, poste dont il a démissionné en mars 2016 pour devenir secrétaire général adjoint du mouvement En Marche !. En juin 2017, il est nommé secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, poste qui lui permet de se familiariser avec la thématique du logement.

C’est d’ailleurs lui qui présente le plan logement du quinquennat Macron en septembre 2017, avec notamment la reconduction du dispositif Pinel, le bail mobilité, l’augmentation de la création de logements sociaux, et la création de 80 000 logements pour les jeunes.

A partir du 16 octobre 2018 donc, Julien Denormandie devient ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales (Jacqueline Gourault, qui remplace Jacques Mézard), et est chargé plus spécifiquement de la Ville et du Logement. Un remaniement qui ne devrait cependant pas provoquer de changement majeur dans la stratégie logement du gouvernement.

Julien Denormandie ministre de la ville et du logement