Les jeunes qui ont choisi de partir étudier loin du domicile familial et donc de prendre une location étudiante pour l’année scolaire 2013-2014 ne doivent pas oublier de solliciter la CAF pour obtenir les aides financières auxquelles ils ont droit. Mais quelles sont ces aides et comment faire pour les percevoir ?locatairesLa Caisse d’Allocations Familiales peut fournir aux étudiants locataires deux types d’aides, à condition qu’il ne s’agisse pas d’un logement appartenant aux parents ou grands-parents : l’APL (Aide Personnalisée au Logement) et l’ALS (Allocation Logement à caractère Social). Avant toute chose, pour percevoir l’une ou l’autre, l’étudiant doit s’assurer d’avoir signé un bail à son nom (et non pas au nom de ses parents). Par ailleurs, ses parents ne doivent pas percevoir de prestations familiales de la CAF pour lui. Si c’est le cas, ils doivent y renoncer car les aides au logement ne sont pas cumulables avec ces prestations.

Remarque intéressante : les aides de la CAF fonctionnent également pour les étudiants en colocation ou sous-location.

L’APL : pour pouvoir en bénéficier, le logement doit avoir fait l’objet d’une convention entre le propriétaire et l’Etat lorsque le propriétaire est un bailleur privé (se renseigner auprès de lui pour savoir si une telle convention existe). Certaines résidences du CROUS sont elles aussi conventionnées. Le montant de l’aide est directement payé au bailleur, et le locataire a juste à payer la différence. Il dépend de la ville, mais également de la situation financière personnelle de l’étudiant (boursier ou non, salarié ou non). A Paris, pour un étudiant boursier, l’aide est d’environ 257,54€ tandis que pour un étudiant non-boursier, elle est d’environ 209,25€.

L’ALS : elle concerne les étudiants locataires d’un logement non conventionné. Le logement doit répondre à des normes minimales de confort (9 m² minimum pour 1 personne, 16 m² pour un couple, chauffage, eau potable, évier et WC). L’ALS est généralement versée au locataire, sauf si le locataire demande qu’elle soit versée directement au bailleur.

L’APL et l’ALS ne peuvent pas être cumulées.

Le site internet de la Caf (www.caf.fr) permet de faire toutes les démarches pour s’inscrire à ces aides, suivre son dossier ou faire une simulation des aides que l’on peut percevoir.