Alors que 80 % des foyers français ont déjà bénéficié d’un dégrèvement total de la taxe d’habitation cette année, les 20 % restants vont pouvoir eux aussi bénéficier de cette mesure d’ici 2023. En mensualisant les prélèvements, il est possible d’accélérer le processus… On vous explique comment.

C’était une promesse de campagne du Président Macron : depuis 2018, les ménages français voient leur taxe d’habitation être progressivement réduite : d’abord de 30 % en 2018 puis de 65 % en 2019, pour enfin être totalement supprimée en 2020 (hors redevance audiovisuelle). Mais ce dégrèvement n’a concerné que le contribuables déclarant un revenu fiscal de référence inférieur à 20 000 euros par an et par part, soit environ 80 % de la population. Selon Bercy, l’économie réalisée par foyer s’est élevée en moyenne à 590 € pour l’année 2020.

Les 20 % des ménages restants, plus aisés, vont aussi bénéficier de cette mesure mais de manière décalée dans le temps, soit entre 2021 et 2023. De la même manière, pour eux, ce sera -30 % en 2021 puis -65 % en 2022. En 2023, plus personne ne devrait payer de taxe d’habitation en France…du moins pour les résidences principales. Les résidences secondaires resteront taxées, est il est même probable que certaines communes augmentent ce prélèvement pour compenser, bien que l’Etat ait déjà promis qu’il n’y aurait pas de manque-à-gagner.

Une astuce pour les contribuables mensualisés

Vous faites partie des 20 % des ménages encore soumis à la taxe d’habitation ? Si vous avez opté pour le paiement mensuel et que vous faites rien, vous allez avancer de l’argent inutilement pendant les 10 premiers mois de l’année, puisque la réduction de 30 % ne sera appliquée qu’à l’automne 2021 et que le trop perçu vous sera ensuite restitué.

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) incite ainsi les contribuables concernés à réclamer une modulation à la baisse des échéances mensuelles. Comment faire ?

  1.  rendez-vous sur le simulateur « taxe d’habitation » sur impots.gouv.fr. A l’aide de votre revenu fiscal de référence et en renseignant le nombre de parts fiscales de votre foyer, vous obtenez une estimation de la taxe due en 2021.
  2. allez ensuite dans la rubrique « Paiements » de votre espace particulier sur le site des impôts, puis « Gérer mes contrats de prélèvement ». Cochez la ligne « taxe d’habitation » puis « Moduler vos prélèvements mensuels ».
  3. Dans le cadre « total de l’impôt calculé pour l’année », renseignez le montant précédemment estimé pour 2021, en ajoutant le montant de la redevance TV (138 euros en métropole, 88 euros en Outre-mer) si vous êtes redevable.
Attention : si vous êtes intéressé, vous devez faire cette manipulation avant le 15 décembre 2020 pour que la modification soit prise en compte dès janvier 2021.

A noter qu’aucune pénalité ne sera appliquée par le fisc si vous baissez votre prélèvement plus que nécessaire… Le complément sera simplement réclamé à l’automne 2021.