En tant que locataire, trouver un logement peut vite s’avérer un véritable parcours du combattant dès lors que vous n’avez pas la situation « classique » attendue. Et cela se comprend sans souci.  Car rien de plus sécurisant pour un propriétaire qu’un locataire en CDI gagnant au minimum 3 fois le montant du loyer et présentant un garant. Avec de tels critères, les risques d’impayés de loyers sont en effet réduits ce qui sécurise l’investissement locatif. Mais dans les faits, cette situation idéale du point de vue du bailleur n’est pas la panacée de tous et les chances de trouver une location semblent parfois faibles dans le secteur privé pour ceux qui présentent un dossier avec peu ou pas de garanties solides. Indépendants, salariés en CDD ou intérimaires… est-il vraiment possible de louer sans avoir le dossier idéal ? Témoignages et explications.

Qu’est ce qu’un bon dossier locataire ?

Tout locataire sait que, lors de sa recherche, un dossier locataire complet est souvent le facteur déterminant. Afin d’éviter tout abus, les pièces autorisées par la loi sont encadrées. Un propriétaire peut donc demander uniquement certains documents :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Un ou plusieurs justificatifs de situation professionnelle
  • Un ou plusieurs justificatifs de revenus

Mais si les annonces peuvent être nombreuses, les choses se corsent malheureusement souvent dès la prise de contact et donc avant le dépôt du dossier… En effet, face à un contrat de travail à durée déterminée, un statut d’intérimaire ou d’indépendant, de nombreux propriétaires refusent tout simplement d’étudier le dossier du locataire. Et du côté des agences, il est aujourd’hui quasiment impossible de visiter un bien si vous ne rentrez pas dans les bonnes « cases ».  De nombreux témoignages d’intérimaires expliquent ainsi que la simple évocation de leur statut leur interdit même tout dépôt de dossier en agence ! Face à ces nombreux refus et désillusions, la recherche peut alors devenir énergivore, angoissante et vouée à l’échec.

La solution de la location inversée entre particuliers

Pour tous ces locataires qui n’ont pas le « dossier idéal », la recherche inversée peut alors être une vraie solution. Le gain de temps et d’énergie est énorme et les chances de trouver un logement correspondant à ses attentes beaucoup plus élevées.

Ainsi, LocService.fr propose un système de mise en relation inversée entre particuliers dans lequel ce sont les propriétaires qui contactent directement les candidats locataires. Concrètement comment cela fonctionne ? C’est très simple ! La demande des candidats est transmise à tous les propriétaires dont le bien correspond aux critères objectifs de la recherche : type de bien, localisation, surface, loyer… Et le propriétaire a accès directement aux informations détaillées enregistrées par les locataires transmis. Il a ainsi une vision précise du profil de chaque candidat avant même de prendre contact avec lui.

Lorsque le propriétaire contacte le locataire il a donc pris connaissance préalablement de l’ensemble du profil du locataire et est déjà prêt à accepter le dossier. Et cela change tout ! Plus besoin d’argumenter, de défendre sa situation, d’expliquer tel ou tel point. Vous évitez ainsi, en tant que locataire, de répondre toujours aux mêmes questions, de devoir passer de nombreux coups de fil ou d’entendre « c’est déjà loué ». Comme le confirme le témoignage de cette locataire en quelques mots, LocService « Permet d’être contacter directement par les propriétaires. Permet un gain de temps par rapport à la « recherche classique » (relancer les propriétaires, contacter les agences immo, etc.) »

Comment louer un logement avec un statut précaire

C’est un fait : la location entre particuliers est en général plus souple que la location par agence. Et elle permet donc aux locataires qui n’ont pas le « dossier parfait » de trouver tout de même un logement. Ainsi, sur LocService, il  est tout à fait possible de trouver un logement avec un CDD par exemple. C’est ce que confirme Cassiopée dans son avis laissé sur le site Trustpilot.fr :

« Excellent service ! A 22 ans, en CDD et après pas mal de refus via ma recherche sur les sites de location classiques, je commençais à désespérer. Je me suis donc inscrite sur LocService et après un mois de recherches, et environ une quinzaine de contact avec différents propriétaires, j’ai trouvé un appartement « perle rare » grâce à ce concept, merci encore !« .

C’est le cas également de Niels C. qui a trouvé sa location à temps :

« C’est bel et bien sur cette plateforme que j’ai réussi à obtenir le nombre de loin le plus élevé de contacts réels, humains et cordiaux avec des bailleurs. (…) En deux ou trois mois, j’ai reçu plus d’une vingtaine de propositions pertinentes – j’ai même du en décliner alors que j’étais en CDD ! – et c’est grâce à ce service que je suis aujourd’hui locataire.« 

Autant de retours d’expérience qui viennent conforter les conclusions de notre précédent article sur comment louer sans garant.  Le système proposé par LocService permet aux propriétaires d’avoir une approche plus globale dans la recherche de leur locataire. Car au delà des simples critères classiques, un grande place est accordée aux précisions que souhaitent apporter les candidats locataires, ce qui humanise la mise en relation et permet à certains propriétaires de passer au delà des a priori liés à certains statuts.

Louer un appartement quand on est intérimaire

Pour les intérimaires, comme vu ci-avant, les choses peuvent également s’avérer extrêmement compliquées lorsqu’il s’agit de trouver un nouveau logement. Ceux-ci se heurtent en effet fréquemment à des refus de principe. C’est pour faciliter leur recherche de logement que LocService a développé un partenariat avec le FASTT (Fonds d’Action Sociale du Travail Temporaire) depuis 2007. L’objectif ? Aider les intérimaires à trouver plus facilement une location sur le site en rassurant les bailleurs. Et donc faciliter la prise de contact. Sont ainsi mises en avant les différentes garanties dont ils bénéficient grâce au FASTT.

Et cela fonctionne, comme en témoignent de nombreux locataires intérimaires. Ainsi Dj.B raconte :

« En tant qu’intérimaire j ai frappé à toutes les portes des agences immobilières. Toujours un refus à cause de mon statut : ils me demandent un CDI. (…) J ai déposé mon annonce sur Locservice (…). Au bout de 2 semaine un particulier m’a appelé et proposé un studio et, la cerise sur le gâteau : une petite terrasse (…).« 

Pour Alexandra, bien que son conjoint soit en CDI, c’était la même galère jusqu’à sa recherche inversée :

« En tant que moi-même intérimaire et mon conjoint en CDI, nous avons eu beaucoup de mal à trouver un logement [à cause] des assurances loyers impayés qui n’acceptent plus les garants alors que nous en avions 2… Merci de nous avoir permis de trouver un logement sans trop de difficultés pour la signature du bail.« .

De même, Simon en est à sa deuxième recherche fructueuse avec LocService malgré son statut d’intérimaire :

« Très satisfait, appartement trouvé au bout de 2 semaines seulement et sans frais sans compter que le propriétaire a accepté de me louer son appartement bien qu’étant intérimaire. Je recommande ce site car c’est la deuxième fois que je trouve un logement grâce à eux et sans les fameux frais d’agence. Merci. »

De belles réussites rendues possibles par le système de location inversée de LocService.fr.

Louer sans garant, c’est possible !

Dernier cas pour lequel il peut s’avérer compliqué de louer un logement dans le secteur privé par les méthodes classiques : louer sans garant physique. En effet, avoir un garant n’est pas une obligation et les propriétaires sont libres d’en demander un ou non. Mais compte tenu de la conjoncture, ils sont de plus en plus rares à ne pas le faire. LocService a donc développé des partenariats avec des organismes pouvant se porter garants pour les locataires afin de faciliter l’acceptation de leur dossier. Les garanties possibles sont mises en avant lors de la transmission des candidatures ce qui permet aux propriétaires de se familiariser avec ces dispositifs et d’être informés de toutes les possibilités avant de prendre contact et de proposer une visite du bien.

De même, un locataire ne souhaitant pas présenter de garant a la possibilité d’apporter sur sa demande de location des précisions destinées aux propriétaires. Comme par exemple le fait d’être lui-même propriétaire d’un bien pour lequel il touche des loyers. Ou la possibilité qu’il a de verser plusieurs loyers d’avance. Ou des revenus très largement supérieurs… Autant de situations différentes qui peuvent être explicitées et ainsi prises en compte par les propriétaires qui consultent le dossier.

Dans ce sens, le témoignage de ce locataire est très instructif :

« J’utilise Locservice pour la deuxième fois et comme la première il s’avère très efficace et utile. J’ai trouvé plusieurs logements répondant à mes critères avec facilité et j’ai rencontré beaucoup des propriétaires sympas qui sont prêts à louer sans garant physique, et sans CDI ».

Un témoignage conforté par l’expérience d’Adade :

« En suivant les instructions du coach j’ai trouvé un logement en moins d’une semaine avec Visale pour garant ce que la plupart des agences refusaient. « 

En travaillant exclusivement de particulier à particulier, LocService évite donc non seulement aux locataires de faire face aux agences immobilières qui sont généralement plus exigeantes car responsables du bon déroulement d’un contrat de bail. Mais plus encore, le système de mise en relation inversée permet la prise en compte par les propriétaires de l’ensemble des spécificités des candidatures. Une approche plus humaine laissant plus de place aux dossiers variés et à la confiance.