Le Salon immobilier de Toulouse se tiendra du 11 au 13 mars au Parc des Expositions. Une bonne occasion pour LocService.fr de faire un point sur le marché locatif toulousain, qui compte 64 % de locataires selon l’Insee. Loyer moyen étudié charges comprises, prix au m2, budget et profil des locataires ou encore prix dans les principales villes de la région sont quelques-uns des critères analysés.

Marché locatif Clermont-Ferrand 2015Pour cette étude, LocService.fr a analysé plus de 3600 offres ou demandes de locations réalisées à Toulouse en 2015. Une infographie a été réalisée pour résumer les principaux chiffres, cliquez sur l’image ci-contre pour l’afficher en taille réelle.

Toulouse moins chère que Montpellier

Le marché locatif de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées en 2015LocService.fr dévoile que 68 % des locataires qui souhaitent s’installer en Haute-Garonne recherchent en priorité sur Toulouse. La ville est donc particulièrement attractive et le loyer moyen charges comprises pour se loger à Toulouse est de 581 €, soit 3 € de moins qu’en 2014. La surface moyenne et le loyer moyen au mètre carré n’augmentent que très peu, à moins de 1%, ce qui démontre une stabilité du parc de logements loués.

Si on compare les principales villes de la nouvelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Toulouse dispose, tout comme Montpellier, d’un loyer au m2 supérieur à 14 € alors que les autres villes proches de la mer telles que Nîmes, Perpignan, Narbonne ou Sète sont comprises dans une fourchette allant de 10 à 12 €/m². Montauban et Alès sont les moins chères avec un prix au mètre carré inférieur à 9 €.

Le loyer moyen de la nouvelle région se situe en 2015 à 576 €, contre 601 € au niveau de la Haute-Garonne. Le loyer au m2 reste stable dans ce département par rapport à 2014. Toulouse est une ville relativement chère pour la région, et elle est également supérieure à la moyenne provinciale (581 € contre 564 €). Pour autant, se loger en Ile-de-France coûte toujours 50 % de plus qu’à Toulouse et 74 % de plus si on souhaite se loger à Paris.

L’appartement T2, type de logement le plus loué à Toulouse

Toulouse reste active sur le marché locatif des petites surfaces (chambres, studios et T1) qui représentent 45 % des locations. La ville bénéficie à la fois de la demande classique des étudiants mais aussi de jeunes actifs seuls ou en couple, avec beaucoup de cadres donc un pouvoir d’achat accru, ce qui explique l’importance des locations d’appartements T2 et T3.

A noter que 26 % des logements loués sont des studios. Les locations de grands appartements sont limitées à 5 % du marché toulousain et 3 % pour les maisons, ce qui peut s’expliquer par le faible taux de rotation pour ce type de logement. Plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent 32 % des locations réalisées. LocService ne propose pas de locations de courte durée comme sur Airbnb et ces meublés ne sont donc pas considérés comme des « locations meublées touristiques ».

De 352 € pour une chambre à 1075 € pour une maison

En moyenne, les chambres se sont louées 352 € pour une surface de 14 m2, les studios 447 € pour 23 m2 et les appartements T1 479 € pour 28 m2. Pour les appartements T2, la surface constatée est de 42 m2 et le loyer moyen de 586 €, un T3 de 63 m2 se loue 743 € et les très grands appartements se sont négociés en moyenne à 908 € charges comprises. Quant aux maisons, elles se louent en moyenne 1.075 €.

Les loyers charges comprises selon le logement à Toulouse en 2015

Le profil des locataires toulousains

Répartition de la demande locative à Toulouse en 2015Le budget moyen des locataires à Toulouse est de 616 € et reste supérieur aux loyers pratiqués, ce qui démontre un marché locatif relativement peu tendu. Bien sûr, cela peut varier selon les recherches et la période. Ainsi 50 % des recherches émanaient d’étudiants avec une forte saisonnalité en juillet-août.

Un candidat sur deux recherche un logement entre 400 et 600 € à Toulouse. Ils sont moins de 5 % à disposer d’un budget supérieur à 1.000 € par mois, contre 27 % à Paris. 29 % des locataires en recherche dans la ville sont des couples qui disposent d’un budget moyen de 763 €, alors que les hommes seuls représentent une part de 33 % avec un budget de 553 €. Les femmes seules sont les plus nombreuses, avec 38 % des recherches à Toulouse et un budget moyen de 562 €.

Les demandes des locataires toulousains se répartissent à 55 % pour les appartements, 38 % pour les petits logements (sans chambre indépendante) et 8 % pour les recherches de maisons. La majorité des locataires en recherche habitaient déjà à Toulouse mais la ville a attiré également 8 % de Parisiens et 2 % de Bordelais.