ToursLe salon de l’habitat s’est ouvert du 10 au 12 octobre 2014 au parc exposition de Tours. Une bonne occasion pour LocService.fr, spécialiste de la location entre particuliers, de faire le point sur le marché locatif tourangeau…

65 % des ménages de Tours sont locataires (source INSEE). LocService.fr dévoile que la ville de Tours capte 68 % des demandes de locataires qui souhaitent s’installer dans le département d’Indre-et-Loire. L’attrait de la ville influence donc le niveau des loyers constatés.
A partir de cet observatoire une vidéo a même été produite par LocService.fr pour que les locataires et les propriétaires appréhendent de façon ludique le marché locatif de Tours : à voir ici.

Des petits logements en hausse de 1,67 % à la location

573 % des locations réalisées à Tours sont des petites surfaces (9 % de chambres, 41 % de studios et 7 % de T1) ce qui est normal pour une ville étudiante. Sur les 8 premiers mois on constate une évolution des loyers charges comprises des petites surfaces de l’ordre de 1,67 %. Dans la mesure où les charges locatives évoluent plus vite que les loyers, on peut parler de stabilité pour les loyers des petites surfaces par rapport à 2013.
En moyenne, les chambres se sont louées 310 € pour une surface moyenne de 16 m², les studios 389 € pour 23 m² et les appartements T1 422 € pour 30 m².

marche-locatif-tours-2014-petits-logements

Les loyers des appartements tourangeaux en légère hausse

Les appartements (T2 au T5) représentent 40 % l’offre locative de Tours contre 46 % dans l’Hexagone. Le loyer moyen des appartements tourangeaux se situe actuellement à 588 € pour 51 m2 contre 691 € au niveau national. LocService.fr constate une hausse de 0,95 % du loyer moyen, charges comprises, des appartements loués à Tours sur les premiers mois de 2014. Cette tendance est contraire à la majorité des villes de Province où l’on constate une récession du marché locatif liée à la faiblesse de la mobilité résidentielle des locataires face au chômage, à la baisse du pouvoir d’achat et au climat politique. Tours semble donc échapper à cette tendance sur les 8 premiers mois de l’année.

En 2014, un T2 s’est loué en moyenne 529 €, un T3 630 €, un T4 735 €. Quant aux très grands appartements on dépasse les 900 €. On constate à tours une proportion d’appartements meublés s’élevant à 7,77 %, un peu en dessous de la moyenne nationale qui est à 10 %.

marche-locatif-tours-2014-apparts

L’offre locative de maisons à Tours reste limitée

Comme pour la plupart des grandes villes, l’offre locative de maisons à Tours reste limitée. Seules 2,44 % des locations réalisées sont des maisons (F2 à F5). Bien entendu, autour de Tours ce taux évolue rapidement. D’ailleurs, sur l’ensemble de l’Indre-et-Loire, 11,80 % des locations sont des maisons, très éloigné de la moyenne nationale qui s’établit à 10 % des locations réalisées. Sur l’ensemble de la région Centre les maisons représentent 17,15 % de l’offre locative.
Le loyer moyen constaté pour les maisons tourne autour de 820 € pour une surface moyenne de 98 m2, Les petites maisons se louent moins de 650 €, celles avec 3 chambres s’approchent des 900 € pour 108 m2 et les grandes maisons qui se louent au-delà des 1.000 €/mois.

Besoin d’une location sur Tours ? LocService permet d’y louer une chambre, un studio ou un appartement entre particuliers et sans frais d’agence.