Geneviève_Fioraso_-_Février_2013Trouver des personnes solvables pour se porter caution fait partie des étapes difficiles auxquelles sont confrontés de nombreux étudiants à la recherche d’un logement. A fortiori pour les nombreux cas où les bailleurs demandent deux garants, ou bien lorsque l’étudiant est étranger. Cette exigence des bailleurs, aussi légitime soit-elle, peut mener à des situations bloquantes pour de nombreux étudiants. Afin de résoudre ce problème, la ministre de l’Enseignement Supérieur prévoit de mettre en place un système public de cautionnement.

L’annonce a été fait en ce début de semaine : La ministre de l’Enseignement supérieur Geneviève Fioraso souhaite mettre en place une caution locative étudiante publique dès la prochaine rentrée universitaire pour aider les jeunes à trouver un logement. Ce système s’adressera aux étudiants qui, en raison de leur situation familiale ou personnelle, ne peuvent fournir de caution solvable lors de leur recherche de logement. Il s’agira principalement des jeunes issus de familles monoparentales, des étudiants en situation isolée, et des étudiants étrangers.

Ce dispositif profitera à quelques 1500 à 2000 étudiants dès la rentrée 2013, en phase expérimentale. Puis il sera pleinement déployé à partir du printemps 2014 pour toucher de 14000 à 20000 étudiants, selon le ministère.

En contrepartie, l’étudiant bénéficiaire de cette aide versera chaque mois une somme correspondant à 1,5% de son loyer « pour faire face à des aléas », a expliqué la ministre, selon laquelle un tel système « responsabilise l’étudiant ».